Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Laurent
Publié dans : #gasclub83

Aven du Jean nouveau

 

14 avril 2007

 

 

 

Lieu : Sault, Vaucluse

 

 

Participants GAS : Yves, Laure M, Franck, Laurent

 

 

Participants divers clubs : Laure et Hervé, Jean-marc et Cathy, Philippe et Sophie, Dédé, Guy, Michel, Allan, Johan et son fils Jordi…

 

 

Compte rendu : Organisé par Laure et Hervé ce week-end c’est magnifiquement déroulé. Rassemblement le vendredi soir dans le pré à proximité de l’entrée (le propriétaire nous tolère mais nous interdit les feux de bois). Dépliage de toits pour les nantis et plantage de tentes pour le peuple sous une petite pluie. Réunis sous les bâches qui flottent au vent, c’est pâtes au menu pour résister à la longue journée du lendemain et organisation des équipes. Les 4 Gaziers plus Allan, Jordi, Philippe et Sophie sont chargés du déséquipement. Soirée fort sympathique sous l’air du « souvenirs, souvenirs ». Guy qui n’est plus frais comme un cardan par se coucher avec un œil. Yves et moi faisons un peu de résistance. Il faut dire que le bougre a ramené un petit Jack Da des familles qui nous réchauffe le cœur sous une pluie qui s’intensifie et un vent qui forcit. Les bâches qui s’envolent sonnent la fin de la soirée. Le lendemain matin, après une nuit pluvieuse, c’est l’accalmie. La 1ère équipe (8 personnes) part en binômes entre 9h et 12h. Pour nous c’est farniente et préparation tranquille du matos. Laure n’est pas trop en forme et part se recoucher. Vers midi, Yves lance les hostilités en allumant le barbecue nécessaire à la cuisson de son rumsteck de 2kg. C’est vers 15h que notre équipe s’engage dans ce beau puits de 167m. Descendre en touriste, avec juste un petit kit bouf sur le dos, c’est un régal. Les puits s’enchaînent et le descendeur chauffe ! Arrivés avec Allan dans la salle de la Géode (-325), on fait une pause rassemblement de l’équipe. C’est ici que l’on laissera la bouf. Une fois réunis, on se jette dans le puits Foëter. On opère la jonction avec la 1ère équipe dans la salle de la Lune (-500) au bas du beau et grand puits de l’Araignée (P70). Ils font leur pause bouf. Ils viennent du fond et sont trempés. Mais après ½ heure d’attente Yves, Jordi, Philippe et Sophie ne sont toujours pas là et l’équipe 1 commence à remonter. Ca se complique. Avec Allan, Laure et Franck, on décide, après ¾ d’heure d’attente de descendre au fond et de commencer le déséquipement. Les 80 derniers mètres sont vraiment splendides. Très humides, mais magnifiques. 80 mètres de verticales actives. Les puits ne sont pas arrosés mais une pellicule d’eau coule sur toutes les parois. On descend sur de grandes coulées stalagmitiques qui se terminent par des lacs plus ou moins profonds. A -578 c’est le lac de fin. En remontant, on tombe sur Yves au bas du 1er puits actif. Il en veut l’animal. Il nous explique que Philippe pensant s’être trompé, a fait demi-tour dans le méandre très joli mais un peu technique qui mène au puits de l’Araignée. Yves en prenant l’initiative et après plusieurs allers et retours dans le méandre, remet tout le monde dans le droit chemin. Résultat, beaucoup de temps de perdu. Il a un peu les boules de ne pas avoir fait le fond mais avec -520m son record est pulvérisé. On se retrouve tous dans la salle de la Lune sauf Sophie, qui se sentant fatiguée, a fait demi-tour. Franck et Laure partent en tête avec leur kit. Enfin un kit bien tassé pour Franck et un kit allégé pour Laure (c’est beau l’amour) qui n’est toujours pas en grande forme. Allan déséquipe le P70 et part avec son kit. Je prends le relais du déséquipement jusqu’à la salle du 14 juillet. Toute la remontée se passe très bien et sans attente. Laure sort à 23h et Yves à 1h. C’est plus tôt que prévu. Pour fêter ça, Jack Da et chocolat autour du barbecue transformé en feu de bois, sous un ciel étoilé. Le lendemain comme prévu, Johan et ? descendent jusqu’à la salle du 14 juillet (-250). Michel qui s’ennuie en surface les accompagne. Allan s’ennuie aussi et part explorer l’aven des Papiers à côté de notre camp qui est équipé en fixe. Il reviendra assez déçu par ce trou étroit et sans intérêt. Retour à la maison pour la plupart des participants. Un magnifique week-end donc qui donne encore un bel exemple d’une exploration inter clubs qui se déroule à merveille.

 

TPST : 8 à 10 h

 

 

                                                                                                                  Laurent

 

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #Spéléo
Les cloches étaient de sortie en ce dimanche de Pâques ; nous aussi !
Tout à commencé avec le choix d'une chouette explo. à la réunion jeudi soir, puis avec la préparation du matériel, et samedi après-midi nous avons pris l'autoroute jusqu'à Grasse, la route jusqu'à Cabris pour finir sur la piste dans une clairière tout à fait propice au bivouac prévu, à une quinzaine de minutes tout au plus de l'entrée de l'air chaud.
Nous sommes arrivés les premiers Yves et moi, précédé de Jean-Claude et Patricia de l'ACV, suivi de Lolo et Mymy avec leurs deux adorables petites filles, Franck et Laure, ainsi que Cat et J.Marc des Aragnous.
Les tentes se jettent ou se plantent, des baches sont tendues entre les arbres car ça s'annonce humide, du bois mort crépite entre quelques pierres judicieusement installées par Patricia et moi-même(Franck trouvera quand même à redire ;-)) et tout le monde salive devant la bavette de 2 kgs dont nous régalera Yves. Soirée conviviale comme il se doit, suivi d'une nuit plutot fraîche ou carrément froide suivant l'épaisseur des duvets de chacun.
Le dimanche matin nous amènera Didou (ACV et Aragnous),  Philippe et Sophie (Aragnous), ainsi que Zette.
Vers 10h30, Franck se lance dans l'équipement laborieux, suivi de Laure, Bibi, Yves et Laurent. C'est boueux et boyeux dans un premier temps, et très complet dans un deuxième temps ; du ramping, du méandre, de petits puits (le plus grand n'excèdera pas la vingtaine de mètres), des zones humides (voire mouillées), de la zone très sèche, des concretions, des coulées... Puis il y aura une zone de désescalades suivi d'escalades où ne sait plus très bien si on monte pour descendre ou inversement. Mais bon finalement on descend quand même !
Pour finir de nous rendre dingue (si on ne l'est pas déjà;-) il y a même moyen de ce perdre dans ce trou ! Drôle d'effet de voir Franck (qui était sensément devant) surgir d'un passage transversal derrière nous, surpris, lui-aussi de nous trouver sur sa route. C'est qu'il y a une succession de croisements et que l'étroiture que vient de franchir Franck est évitable, comme nous explique J.Marc qui vient de nous rejoindre avec Cat. Bonne nouvelle, et nous empruntons donc, pour la majorité d'entre-nous le passage le moins étroit.
J.Marc place des "balises" pour Didou, J.Claude, Philippe et Sophie dans ce labyrinthe, et nous continuons à la queue-leu-leu notre progression jusqu'à l'élargissement final sur la rivière !
Tout ce volume nous coupe le souffle, et nous ouvre l'appétit ; la pause casse-croute est donc faite dans la salle des pirates, avec l'équipe au grand complet.
Lolo a eu la bonne idée de transporter un réchaud et nous avons même eu (quel luxe!) le choix entre café ou thé chaud.
La suite de la progression était une marche caillouteuse en bord de rivière, et j'ai fait demi-tour quand elle a viré à l'aquarando. Trempée jusqu'au cou, j'ai préféré ne pas me refroidir et attaquer la remontée tranquilou avec Lolo.
Nous avons croisé J.Claude et Philippe très absorbé par la prise de photo de la rivière (visibles sur le blog de l'ACV) et les autres sont allés se perdre dans les chatière et autres plaisirs méandreux au fond.
Vers 18h30, nous avons fait surface avec Laurent, suivi de Franck, Laure, Yves, J.Marc et Cat, tous bien boueux, contusionnés et un pneu creuvé quand même. Une fois décrottés, nous avons du nous plier à une "chasse au trésor", perfidemment concocté par notre équipe de surface (Mymy, Manon, Julie, Patricia et Zette) pour accéder à l'apéro, tandis que Didou déséquipait avec J.Claude, Philippe et Sophie.
Belle explo. vraiment ! et dur dur de résumer tout ça en quelques lignes !
Repas pris, Philippe et Sophie s'en sont allés car ils avaient oublié la couette,  et les autres ont sombré dans un sommeil réparateur sitot la bouteille de verveine-citron vide.
Le lundi à été tranquille, c'est le moins qu'on puisse dire avec chasse à l'oeuf pour les enfants et visite de la pierre druidique (no comment!) et du tombeau, localisés au GPS, pour tous. Pique-nique et lézardage final au soleil et retour à la maison, où une bonne douche va effacer les traces de terre mais pas les souvenirs de ce week-end de Pâques...







Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
Le pompage de juin se prépare activement.
Zette était la seule du club,à l'heure au RDV sur le site, hier samedi 31 mars et à assisté aux tests de DD des 2 petites pompes en 380v qui vont être utilisées pour vider les siphons permettant l'accès au fond. Vérifications de la gaine du cable électrique, et possibilités de passage des tuyaux agricoles de 6 mètres de long faites, elle a passée une bonne demi-heure à creuser avec Patricia(de l'ACV) dans le premier siphon ensablé pour permettre l'accès à la suite (merci les filles !)














C'est alors que nous sommes arrivés avec Yves, et qu'après avoir un peu crapahuter dans la cambrousse environnante avec Pierrot pour voir ou passerai le cable électrique en faisant au plus court, localisé la résurgence et autres accès à la grotte, nous les avons rejoint sous terre.




C'était une première visite pour moi et ce fut très interessant car visite-guidée par Pierrot qui était dans son élément.
J'y ai croisée une institutrice avec ses 2 petits enfants (dont le filleul de Chantal) que j'ai un peu aider à progresser,et c'est vrai que cette cavité se prète bien aux découvertes du tout public au monde souterrain.

Yves quand à lui, à trouvé la visite très instructive avec les discours des différents géologues et autres archéologues présents.
 Rocky a parlé d'anciennes traces de passage d'ours, Honoré était partout avec sa caméra, et je n'ai jamais vu autant de gens ramper devant moi ;-)

Ce fut vraiment un après-midi passionnant !

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
Nous sommes venu à bout de 2 gros blocs qui trainaient au milieu du passage, mais il a fallut creuser dans toute la terre que nous avons fait descendre à l'occasion de ces extractions et c'est quand même laborieux!
On est à - 2,5 à peu près.
plusieurs directions s'offrent à nous et on gratte un peu partout. Bouché de terre d'un coté, un peu d'air de l'autre, une lucarne sur l'inconnu d'un troisième... Suspense...
DD (olives) et Christine.

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
40 mètres de mieux pour Yves cette fois-ci, (mais jusqu'où ira-t-il ?).
Il y est retourné avec J-Marie de l'ACV, décidés tous les deux d'aller toujours plus bas (devise de tous spéléos finalement!).
Ils ont croisés Hervé et DD (des aragnous) qui remontaient. Descendus dans la matinée ceux-ci avaient touché le fond (chose qui leur avait paru plus facile il y a 15 ans en arrière, n'est ce pas DD).
Le méandre des 8 citrons a été franchi cette fois-ci, ainsi que les puits d'1 dizaine de mètres qui suivent avec leurs étroitures, mais ça devenait franchement étroit alors nos 2 compères ont remis la suite à une autre fois, et ont fait demi-tour.
A 22h, ils étaient dehors, trempés et gelés, et à 23h Yves trouvait la force de faire un petit tour à la réunion, où notre noyau dur (Franck, Topol et Lolo) ont eu le récit de l'aventure, histoire de les mettre en appétit pour quand il faudra déséquiper;-)

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
Un grand merci à tous ceux qui ont participé à mon bon d'achat cadeau à "l'Aventure" ; j'ai pu m'offrir un kit éclairage à 14 leds pour aller sous terre, et une paire de chaussures-canyon pour pouvoir canyonner comme une reine très bientôt !
Déjà que j'avais été très gaté avec la cotise de la Fédé...
Vraiment ça GAS pour moi !!!
Christine

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
C'est à noter quand même ce weed-end entrainement spéléo-secours en falaises qui se termine en réel secours aux Rampins.
Comme quoi même après 2 jours et 2 soirées d'activités intenses, les spéléos sont toujours opérationnels ; bravo !


Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
Parti pour une ballade du coté du Simar, histoire de profiter du débroussaillage autour du camp militaire, avec DD(olives) nous avons creusé comme des taupes autour d'une petite ouverture (Gde comme une pièces de 2 euros

 J Jacques nous a rejoint avec des outils et nous avons bien agrandi  le passage, mais pour finir par basculer un bloc en travers que nous n'avons pas réussi à estirper. Mais nous y retournerons, et arriverons bien à aller au moins aussi loin que les premières pierres que nous y avons jeté. A suivre...

















Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #gasclub83
Yves, Jean-Marie (de l'ACV) et moi-même avons profité de l'équipement temporaire du Caveau pour y faire une petite descente.

14h30; tout le monde est à l'heure, et après avoir équipé les premiers 30 mêtres nous poursuivons la descente sur les cordes du CDS.

Je vais vous livrer la recette pour passer sans problèmes dans des cavités de ce genre ; laisser passer devant  2 gaillards plus enrobés que soi,  armés de massettes et de burins pour éliminer les aspérités génantes; ça prend un peu plus de temps, mais c'est royal !!!

A - 260 m à peu prés, il etait l'heure de faire demi-tour, et nous sommes ressortis quand même vers 20h 30.

On n'a pas trop trainer vu la tempèrature ambiante et sommes vite allés nous réchauffer autour d'une pizza à Carqueiranne, car c'était jeudi soir, et que tous les jeudis c'est réunion au GAS. Les autres avaient lavé les cordes des précédentes explo. mince alors! nous avons manqué ça ;-).

Voir les commentaires

Publié le par Laurent
Publié dans : #gasclub83

CHEVELU ET TSINGY
Dimanche 18 mars 2007

Lieu : Les Carrétiers, Siou blanc.

Participants : Estelle, Zette, Laure, Yves, Franck et Laurent.

Compte rendu : Au lendemain de la soirée anniversaires de Laure (25 ans) et Christine (soyons sport : un peu plus) dans la bergerie des Cuillerets, nous mettons du temps à retrouver nos esprits. Il faut dire qu’hier soir Panoramix notre druide nous a gâté. Ce matin le tomawak est bizarrement planté en travers mais s’extrait de lui-même après quelques heures. Long et copieux petit déjeuner au soleil avec viennoiseries fraîches apportées par Cathy et Jean-Louis. Le temps de déplanter les tentes, de ranger et nettoyer la bergerie et que Mouglouche libère un boomerang coincé dans le grand pin, Estelle nous rejoint. Plusieurs activités sont au programme de ce dimanche : spéléo, accro branche à la Limate et randonnée. Les groupes se font et se défont. Nous cinq optons pour la spéléo. Le but est de repérer les nouvelles cavités découvertes par le SCS dans le secteur des Carrétiers pour y amener les enfants en initiation. Arrivés à proximité du Fenouils, une grande flaque de boue nous arrête. Il est temps de manger. On continu sac au dos et GPS dans la main. Hé oui, Yves s’est fait plaisir. Mais je lui ai volé son jouet et c’est moi qui fais mumuse. On avance à 5 km/h (non Estelle 10 km/h en marchant ça n’est pas possible). Grâce aux coordonnées transmises par Thierry c’est sans difficulté que l’on repaire l’entrée du Chevelu. Sur le chemin on rencontre des Sanaryens qui creusent bruyamment (pardonner ces pléonasmes) dans une nouvelle cavité. On s’équipe. P6, salle concrétionnée. Ca ressemble au Simar. On se dit
que les enfants vont restés sur leur faim. Pour voir où ils en sont dans ce trou, je tente la suite : un P20 aux prises incertaines. A 3m du fond je fais demi tour : il faut passer sous un énorme bloc qui tient par miracle. On ressort et on enchaîne direction le Tsingy (prononcer Tsing qui signifie lapiaz en malgache). Avec le GPS c’est un jeu d’enfant. Le Tsingy est déjà plus intéressant : beau P25, succession de petites salles bien concrétionnées et passages rigolos. Il faudra tout de même rééquiper le puits car aujourd’hui s’était à la ouf. On ressort et retour aux voitures. Petit coup de Clairette avec les Sanaryens et viennoiseries moins fraîches apportées par Estelle et retour à la maison.


LAURENT

Voir les commentaires

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog