Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83
Désobstruction secteur des Rampins
19 janvier 2008
 
 
 
Lieu : Méounes, Rampins
 
Participants GAS : Famille Kilian et Yves
 
Compte rendu : Yves avait repéré, un jour de grosse pluie, une résurgence 40m sous l’entrée des Rampins. Par ce samedi ensoleillé nous y sommes allés, armés de burins, massettes, barre à mine, seaux et binette. Sur une pente terreuse à proximité du lit d’un torrent, Yves nous montre un petit trou par lequel il a vu l’eau sortir. Quand le soleil se couche derrière la montagne, après 4 heures de travail, il y a une tranchée de 2m et profonde d’1m50. On a suivit l’hypothétique passage qu’emprunte l’eau. A de rares moments on a rencontré des vides. Pendant ce temps, Manon et Julie on joué du burin et de la massette autour de nous. En repartant à la nuit tombée, Yves nous montre l’entrée de la source de Fougelys.
Si on est courageux, on reviendra creuser mais le travail semble colossal pour le peu d’espoir qu’on a.
                                                                                                         Laurent

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83
Pour une première descente sur corde, Planesselve à été choisie pour Corinne, par Topol qui s'est fait escorter du must du club, c'est-à-à dire Yves et moi-même(Christine;-)
En ce dimanche 13 janvier 2008, rendez-vous est finalement donné vers 13h30 sur site.
Quand nous arrivons, Topol et Corinne ont déjà repéré l'entrée, mais n'ont pas encore mangé. Le temps de leur pique-nique sur le pouce et de l'ajustement des casques et baudriers précédemment utilisé par les enfants, Yves part équiper les puits d'entrée.     Vers 14h30 Corinne utilise un descendeur pour la première fois en réel sous-terre ; séquence émotion..Il n'y a pas beaucoup de place, et au moins 2 passages carrément étroits, mais tout le monde passe et atteint bientôt la rivière, une quarantaine de mètres plus bas. Nous barbotons un peu en amont, vers les rampins mais ne nous immergeons pas plus haut qu'à mi-cuisse, et puis nous ferons un tour en aval, où d'ailleurs Yves sera "avalé" par les marmittes, lors du déséquipement de la main courante galamment installés pas ces messieurs au-dessus du bouillon.
C'est donc bien humides que nous attaquons la remontée. Corinne "pige" vite le principe de technique de la remontée sur corde, ne se sent vraiment pas à l'aise dans aussi peu de place pour se mouvoir, mais en parle avec le sourire une fois des vêtements secs enfilés et c'est le principal.
2 gaziers + 2 gazières = 4 heures sous terre


Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Rando
Mise en jambe la veille à la station d'Ancelle: tout va bien, j'arrive à skier malgré le froid, la neige et le vent. Bon entraînement pour la rando à ski prévue le 13.01.
Lever à 7h (oh que c'est dur). On commence la rando vers 9h30. Ca commence plutôt cool, relativement plat, puis on décide de faire notre trace. Je passe la dernière pour que ce soit plus facile (merci merci). Au bout d'une heure de grimpette je me rends compte que mes muscles des cuisses ont disparus (je les cherche toujours d'ailleurs). C'est magnifique, on passe au milieu de rochers ensevelis sous la neige fraichement tombée, un grand soleil: les conditions sont vraiment idéales et les paysages grandioses. Tout va à bien (même si je souffre à peu près en silence; de toute façon, ils sont trop loin de vant pour m'entendre râler) jusqu'au sommet, plus précisemment une vingtaine de mètres en dessous. L'enchaînement des conversions sur une neige gelée et une pente très très très raide (donc je glisse, forcément) me font perdre un peu le sourire. Et puis je ne fait pas vraiment la fière quand je vois par où ils veulent me faire descendre: les fous!!! une pente où on voit même pas le bas, mon manque croissant de force dans les cuisses, le vent... bon ben quand faut y aller, faut y aller! On se jète dans le vide, et c'est parti pour une superbe descente. Même quand je me vautre c'est confortable. Bon, c'est un peu la galère pour sortir les skis de sous la neige, mais heureusement, j'étais entourée d'âmes bienveillantes.
Bon, j'en ai bien chié, mais J'AI ADORE. Merci à mes accompagnateurs patients (Rodolphe, Franck et Yann).

                                                                                                                                                                         Laure

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #gasclub83
Après une bonne grasse mat’ et un déjeuner copieux, on se retrouve vers 14h au parking du cyclop. Entre les gastro et les problèmes de voiture, on est finalement 4 à descendre au lieu de 7 : Alan du SCS, Yves, Franck et moi-même du GAS.
En bas du P80, on rencontre Christiane, Philippe, Sophie (SCT) et Didier x2 (SCT et CAF Toulon) qui sont en train de remonter.
   
 
oh, mais c'est Philippe derrière le pied de Didier M... bien évidemment! sacré Didier
 
 
Un petit chassé croisé et on continue noter progression jusqu’au fond. Le but de cette explo est de faire une escalade de Mougloush et Rocky n’avait pas pu faire lors des dernières opérations CDS par manque de temps. Franck se lance dans cette escalade boueuse pendant qu’Alan l’assure, Yves se balade au fond et moi, j’attends dans le froid et l’eau (en râlant, bien évidemment…)
Après une quinzaine de mètres, on est forcé de constater que nous n’irons pas plus loin (Aïe, ça pince, ouille !) Tant pis, on remonte.
Au fait, merci à Yves qui nous chouchoute et qui nous permet de ramper sur un lit de karimat au lieu de passer les étroitures dans l’eau.
Soirée à la bergerie des morières, nuit sous la flotte et réveil au soleil…le bonheur !

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #Spéléo
J'ai fait un petit tour aux Rampins en ce premier dimanche bien doux et ensoleillé de décembre avec Jean-Claude, Pierre et Florian de l'A.C.V. qui y emmenaient quelques curieux de sensations souterraines en initiation, et ça a été très sympa ;
Mon objectif était de jeter un oeil du coté du nouveau réseau, dont je n'avait jamais remarqué l'accès, au niveau de la salle de la Cathédrale, et en fait il fallut se "jeter à l'eau", et au sens propre du terme (enfin propre;-)
 J. Claude nous a indiqué un petit trou d'eau, a  écopé un peu avec les moyens du bord, a tenté une première intrusion les pieds en premiers dans l'eau froide et boueuse, et "plouff"' j'y suis allée voir...




Suivi des 3 autres, les débutants préférant sans hésitation nous attendre gentiment au sec dans la galerie principale (où défilera d'ailleurs toute une cohorte de spéléos du dimanche, en short ou sans casque, ou les deux)


Le passage est étroit et semi-aquatique mais très court,et de l'autre coté ça vaut le détour :











  Nous nous engageons dans une belle galerie, profitons du paysage et J.Claude prends ces quelques clichés.

 













   Nous ne nous attardons pas trop pour ne pas laisser nos spéléo-débutants s'endormir avec les chauve-souris, et à 15h nous faisons surface.                                                                                    

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #gasclub83
Un petit coup de tête du dimanche matin et nous voila partis du coté du massif de l?Esterel. On achète deux conneries à grignoter du coté de Bagnol en foret et c?est déjà l'heure de manger. On est quand même plutôt bien face aux rochers de Roquebrune, vue mer et sur ces falaises.                                                     
On descend une centaine de mètre et en avant la grimbouillle, sous les chênes verts sur les falaises rouges, Waouh !                                                                                               
Motivée je grimpe en tête un incroyable 4b ( :-{ ) Après une grosse frayeur, je laisserai Franck m?installer les moulinettes ! Journée très sympa à renouveler en groupe.
TPST (temps passé sur terre) : 5h ; TPSF (temps passé sur falaise) : 10 min, hi hi hi

Voir les commentaires

Publié le par Christine
Publié dans : #Spéléo
 
Le cyclo étant équipé, une ballade un peu plus approfondie a tenté Lolo, Yves et Alan avec qui j'ai entrepris la descente dimanche dernier (11 nov.) à midi.

Avec Yves et Lolo, nous avions participé à la soirée festive de la veille à la bergerie de l'UTAN, donné en l'honneur des 30 ans de spéléo de certains (Chouchou et les autres du foyer des jeunes de la valette qui à la mi-novembre 1977 descendaient sous terre sans savoir où cela les emmènerai ...), des 45 ans de Denis (de l'ACV), et des 46 ans de Thierry (Sanary), et étions donc presque sur place.

Dans la matinée, tout le monde s'éparpille ; Quelques uns partent pour des initiations de l'ACV en falaise et au Dragon, d'autres traînent un peu à la bergerie et seront rejoint par Topol présidentiellement nôtre et, Corinne avec  enfants, pour une journée sur cordes dans les arbres, et quand à nous, à l'arrivée de Alan nous sautons dans les voitures, et après les quelques préparatifs de matériel nécessaires, dans la cavité elle-même.
TPST : -3 h en ce qui me concerne car un petit soucis intestinal me contraindra à remonter fissa  du P 160 en serrant les dents et le reste ;-)
           - 7 et 8 h pour les autres qui auront bien pris la boue pour Yves et Alan dans le réseau des Marseillais, et Lolo qui sera "amusé" à faire des aller et retour dans le p 160, (mais c'est bien connu qu'il faut avoir des jambes et des bras quand on a pas de tête, n'est ce pas Lolo ?)

Le froid pique dur au déshabillage, et après une rapide collation de quelques restes de la veille, de thé chaud (merci Alan), (et même de bière fraîche pour cet irréductible de Yves) nous rejoignons nos sweet home respectifs.

Voir les commentaires

Publié le par Laure & Franck
Publié dans : #gasclub83

Journée du 28.10.2007

Participants: Yves, Sandrine, Samuel, Zettoune, Loulou, Quentin, (pour les -100); Franck et Laure. Alan, fit une brève apparition, mais pour lui le cyclo sera repporté quand la gastro sera passée.

Tout le monde est en avance (bravo!!!). On rejoins donc le reste du groupe sur le parking du trou. L'équipe des- 100 commence déjà à s'habiller. Nous les rattrapons et commençons à descendre les premiers. On file jusqu'au bas du puits Marina pour commencer l'équipement du P90, après quelques réajustements au passage du P80.

Franck équipe et me laissse quelques petits travaux par ci par là. Les cordes qui ne sont pas à la bonne longueur ne nous facilitent pas la tâche. Nous avons quand même réussi (de peu) à ne pas faire de passage de noeud.

Une odeur persistante de chiotte public nous attend en bas du P160 et nous avons donc l'impression de nous faufiler au fin fond d'une cuvette pour équiper la partie finale, étroite. Merci donc de ne plus uriner au fond du cyclo...le courant d'air, peu présent à cet endroit, ne permet pas une évacuation des odeurs!

 

AVIS aux amateurs: Le cyclo est donc équipé jusqu'au fond!!!!!

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #gasclub83
Samedi : cyclo prévu. On a dormi sur place avec Franck. Couchés un peu tard, c'est quasiment Yves qui nous réveille en arrivant à la bergerie des morières.
On file jusqu'au cyclo et puis on s'est dit qu'une journée de prospection sous la pluie serait peut-être plus profitable. On se faufile sous les broussailles ce qui nous a permis de faire quelques belles découvertes, peut-être exploitable par la suite...quand on aura le temps.
 
Le soir, on se retrouve quasiment tout le club du GAS au coin de feu à la bergerie des morières. Une soirée comme on n'a pas eu depuis longtemps : une superbe maison, un feu de bois, deux guitares, une super ambiance...
 
Le dimanche : journée aux falaises. Y en a eu pour tous les goûts : entraînement à l'équipement, descente et montée sur corde en initiation pour les plus jeunes, passage de fractio, décrochage.
 

Voir les commentaires

Publié le par Laurent
Publié dans : #Escalade

Escalade à la Citerne

 

14 octobre 2007

 

 

 

 

Lieu : Le Faron, la Citerne, secteur 3.

 

 

Participants GAS : Zette, Laure, Franck, Manon, Julie, Myriam et Laurent.

 

 

Compte rendu : Après un pique nique au pied des falaises sous un ciel d’azur, 4 voies sont équipées. Pour l’échauffement, un 4A dans « Qui va là » suivi d’un 4B dans « Monades urbaines ». Tout le monde s’y colle à plusieurs reprises. Pour se perfectionner un 5A dans « Moratorium ». Hissée sur les deux premiers mètres, Julie va toucher la chaîne 15m plus haut dans ce 5A ! On s’achève dans le 5C de « Cassiopée ». Franck équipe la première partie. Je prends le relais pendant qu’il se repose les avants bras. Arrivé en haut j’ai moi aussi les avants bras tétanisés. 5C coriace.

 

Magnifique journée sous un soleil d’octobre encore très chaud. Les enfants m’on épatées pour leur aisance dans le 4A et le 4B. Zette toujours aussi « j’y arriverai jamais » est passée partout.

 

 

                                                                                                                  Laurent 

 

 

 

Voir les commentaires

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog