Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83

Tout d'abord il a fallu trouver le col de Gratte loup, puis l'antenne telephonique ou' nous nous sommes garés en ce dimanche matin déjà bien entamé d'une heure trente de route...depuis Toulon.Topol trouvait que la ballade en voiture était trés agréable.Je trouvais ça louche vu qu'on était partis pour randonner 6 heures et qu'on voulait rentrer tôt avant 17H.heuuuuuuuuuuuuQuelle ne fut pas ma déception, mon désaroi, ma colère de m'apercevoir que je m'étais trompée de guide! J'avais embarqué celui des enfants qui proposait une rando de 2 heures, ce qui ne semblait pas géner Topol(j'ai aussi un prénom!) pour ne pas dire qu'il s'en réjouissait.

De rage je décidai de faire un bout du GR 51(je t'aime).Disons 2 heures aller 2 heures retour.Nous entreprîmes la grimpée du raidillon d'une demi heure environ, nous faisant(pan!) découvrir une nature luxuriante et bien humide.Mai s le soleil ne tarda pas à nous rejoindre avec ses rayons d'argents(hein), bien sur j'étais partie trop vite et je crachais mes poumons et Topol me disait que j'étais partie trop vite trois petits points...

Là haut sur la montagne, magnifique panorama sur les iles de port cros et du levant. Le bleu du ciel gagne mon humeur.Jai  bien cru voir un mimosa en fleur. Nous poursuivons sur une piste et croisons un couple de randonneur fort sympatique.L'homme, un peu perplexe de nous savoir partis sans carte IGN, nous indique une boucle , compte tenu de notre timing.

Topol me raconte des choses botaniques (calcifuge, aérobie, anaérobie, le pont calcique, complexe argilo-humique...

Des genets, du lavandin, arbousiers, ronciers, cystes...Trop  beau.

Arrivés au col de landon, une courte pose dejeuner s'imposa. Sebastien se regala d'un sandwich amoureusement preparé par lui-meme. Et moi, jambon, oeuf dur. Sans commentaire.

14H. Nous reprenons notre peregrination, cette fois-ci sur la piste du Dome-Sud,(tranquille la piste)qui comme son nom l'indique est à l'ombre... De petits ruisseaux ruissellent, chenes-liege, marronniers, eucalyptus, acacias, fougères, bruyère...Très calme, les oiseaux sont etrangement silencieux...Certains coins ont eté labourés par les sangliers. Topol a l'idee lumineuse d'en adopter...J'espère que d'ici la fin de la rando, il l'aura oubliée.

Mais déjà, nous arrivons à la voiture. Il est 15h45. On est enchantés, on reviendra...avec le guide

                                                     Ecrit à quatre mains...ceci explique cela. Coco

 

Voir les commentaires

Publié le par Franck
Publié dans : #Spéléo

Participants : Yves et Franck

 

Au départ, c’est dans un souci de commodité que nous laissons l’aven du Cercueil équiper et finalement nous en profiterons pour faire quelques explorations de recherche d’une suite.

 

La mission de ce Dimanche, est d’explorer un petit puit repéré par Franck lors de la dernière explo et d’équiper le P68 du fond.

12H30 Franck part en tête avec un kit bien tassé pour peaufiner l’équipement.

13H15 Arrivée dans la galerie.

La petite ouverture repérée n’aura pas besoin d’être agrandie car en contournant le bloc, un autre passage est trouvé. Franck s’engage, descend de 3 et ou 4m et bute sur un rétrécissement qui ne pourra être agrandi à la massette. Le fond du puits est à 3M et il n’y a pas de courant d’air. Ensuite, les plafonds de la galerie sont explorés avec un gros projecteur, puis les deux compères partent équiper le P68. C’est Franck qui s’y colle et malgré les 90M de corde emportés, il manque environ 15M pour toucher le fond !!

Donc retour dans la galerie vers 17h15. C’est Franck qui remonte le premier et malgré un blocage de  pantin  sur la longe de kit dans une étroiture il atteint la surface 1H plus tard. Yves qui lui, casse sa sangle de pantin est obliger de réparer avant de sortir vers 19H15, parce que le Cerceuil sans pantin !…

 

Cercueil (1)

 

Cercueil (2)

 

Cercueil (3)

 

Cercueil (4)

 

Cercueil (5)

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

Participants: Sandrine, Viviane (SCS), Franck et Laure

 

RIMG0213

 

 

 

Bien entouré par une équipe de 3 filles, Franck se lance en premier dans l'aven du cercueil pour rééquiper quelques passages. Suivent Viviane puis Sandrine et Laure ferme la marche.

 

RIMG0222

 

 

 

 

 

 

RIMG0235

 

 

Sandrine prend sur elle pour passer les étroitures pendant que Laure fait mine de ne pas voir les araignées qui gravitent autour d'elle.

 

 

Les passages sont non seulement étroits mais tordus...à chaque étroitures on a une petite pensée pour la remontée.

 

Heureusement, au bout d'environ 140m de descente, on arrive au pendule puis aux galeries étincellantes (ce mot est particulièrement adapté à qu'on a pu voir!) qui nous font oublier les difficultés précédentes.

RIMG0237

 

 

 

 

 

Et WWWAAAAAAAAOOOOUUUUUUHHHHHHHHHHHHHHH! ce qui se déroule sous nos yeux est purement extraordinaire.

Des petits triangles dessinés sur le sol, des millions de cristaux, des gours de toute taille, des draperies, des execentriques, des disques, des colonnes, des orgues stalagmitiques, des méduses, et tout ça qui brille, brille, brille!

RIMG0247

 

 

 

RIMG0268

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0265

RIMG0306

 

Le ramping dans la bouillasse (oh joie!) nous conduit heureusement vers des galeries encore plus belles.

On sent sur les photos la touche féminine: même dans la boue, on garde un sourire éblouissant!

 

 

 

RIMG0269

 

 

RIMG0274

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0282

 

RIMG0292

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0286

 

 

RIMG0287

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

Participants: Philippe et Elénaïc, Sandrine, Jean-Luc, Zette, Laure, Franck et un peu Fred...

 

Premiers pas sur corde, si je puis m'exprimer ainsi, pour Philippe et Elénaïc. Sans aucune appréhension de la hauteur, les descentes et les montées (enfin, surtout les decenstes!) se succèdent. La petite paroi ne suffit pas à Elénaïc qui se lance sur la grande paroi d'une dizaine de mètres...on ne l'arrête plus!

Pendant ce temps, Jean-Luc, Sandrine et Zettoune enchaînent conversions et passages de noeud.

Certaines techniques restent à réviser vu le décrochage loupé de Laure... à retravailler!

RIMG0180

RIMG0189

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0197

RIMG0195

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0198

 

 

 

 

RIMG0207

 

 

S'en est suivi la soirée

d'anniversaire de franck: BON ANNIVERSAIRE!!!!!!

où certains finirent dans un drôle d'état...

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0208

Voir les commentaires

Publié le par Franck
Publié dans : #Spéléo

Participants : Topol, Léandre et Yves.

 

C’est Yves qui commence L’équipement vers 14H, puis Topol prend le relais à mi-parcourt. C’est la première grande explo pour Léandre qui s’en sort très bien malgré les difficultés techniques. Sortie vers 19H sans déséquiper (c’est l’équipe du lendemain qui devra s’en charger) arrivée vers 20H à la bergerie des Morières Pour l’anniversaire de Franck.

 

Topo-Cercueil-.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

Participants GAS : Sandrine, Jean-Luc, Yves, Laure, Franck, Clémence, Zette, Jean-Claude, Patricia

RIMG0027

 

« Equipe n°6 au départ dans 20’ » lance Patricia, secrétaire.

On se prépare donc et pendant que certain font corps avec la nature, (tiens, mais où est Jean-Luc ?), d’autres commencent déjà à s’engager sous terre.

On est une dizaine dans l’équipe.

Le début est certes un peu étroit, 

RIMG0031

 

 

 

 

 

 

RIMG0032

 

 

 

 

 

 

 

 

RIMG0055

mais nous arrivons bientôt dans la salle où tout le monde enfile sa combi néoprène. 

 

Et oui, nous allons bientôt faire un petit plongeon dans les eaux froides souterraines.

 

 

Notre mission est d’amener la civière du siphon 2 au siphon3.

 

 

 

 

 

 

RIMG0056

 

RIMG0073

Se la coulant un peu trop douce,

Fred se laisse mettre en boite, euh non en civière sans trop râler…quoi que si, il râle, mais il a raison, il est blessé…le pauvre !

 

 

 

 

 

On le chouchoute, on le tartine quand même un peu de boue (faut quand même pas exagérer et trop profiter de ma

RIMG0077

gentillesse), mais on veille à son confort, à ce qu’il est pas trop la tête en bas, à ce qu’il ne se mouille pas trop, à ce qu’on ne le fasse pas tomber. Et pendant que nous RIMG0094nageons (brrrrr, elle est toujours aussi froide), Fred se fait transporter sur un petit bateau.

 

 

 

Nous passons les cours d’eau, les chaos de blocs et autres obstacles spéléologiques et hop, mission accomplie, nous arrivons au siphon 3 où les plongeurs embarquent la civière vers le réseau des Rampins.

 

 

 

RIMG0105

 

 

Au retour, je profite un peu du bateau, ainsi que Jean-Luc qui commençait à grelotter en shorty.

On remonte assez rapidement et la soirée se passa fort bien, comme à son habitude.

RIMG0112

 

RIMG0057

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Franck
Publié dans : #Rando

Date : 16 Mai 2010

 

Participants : Laurent, Franck et Rodolphe notre guide.

 

C’est avec beaucoup de retard que je me décide à mettre en ligne notre seule Rando de l’année, mais comme on dit : vieux motard …

Sortie tardive dans la saison, donc départ de Gap à 6H 00 ! C’est le prix à payer pour avoir de la bonne neige et pour ne pas se prendre une avalanche !

On décolle du parking D’Archinard vers 7H, un peu de portage puis on chausse les skis à 7h45. Plutôt que de passer par le col de la Coupa, on monte au pied des couloirs. La pente est plus raide, mais c’est plus court. On ne sortira même pas les couteaux !

Arrivée au sommet à 9h30. 1H45 pour environ 1100M de dénivelé, bel effort d’après Rodolphe pour des gaziers sans entraînement !

Ensuite super descente, toujours trop courte.

 

3423 

 

 

IMGP0079

 

RIMG0002

 

RIMG0004

 

RIMG0006

 

RIMG0020

 

 IMGP0086

 

RIMG0024

 

IMGP0097

 

RIMG0030

 

IMGP0091

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

 RIMG0130 

Participants : Laure, Franck, Clémence, Fred, Yasmina, Zette, Yves, Laurence, Damien, Marius, Natacha, Sylvain B, Sylvain A, Philippe, Elénaïc, Annie, Ruben. 

 

Tout le monte est à l’heure (oui, oui, même nous) et l’on se retrouve pour le pique-nique près de l’entrée de la grotte des rampins.

 R0024572

On est tous prêts vers 13h45 et descendons vers l’entrée de l’ave n.

Petites photos et nous entamons la progression.


RIMG0152

 

 

 

 

 

 

Franck, Zette, Clémence et Patou vont au rythme des petits  pas de Clémence pendant que le reste de l’équipe file au rythme des enfants de 6 ans, nettement plus rapide.

R0024583

 

 



 

Certains pas sont peu assurés sur la boue glissante. D’autres en profitent (enfin une…) pour se faire porter quand il y a trop d’eau… (aller et retour!). Les hommes de la sortie sont même obligés de se relayer!

R0024591

 

 

 

 

 

 

R0024750

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R0024643

Le passage des étroitures n’est pas très rassurant au premier abord, mais c’est toujours plus facile qu’il n’y paraît.

 

R0024649

 

 

 

 

 

 

 

 

R0024652

 

 

 

 

R0024657

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les difficultés s’enchaînent et les façons de passer ne se ressemblent pas.

RIMG0193

RIMG0195-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R0024675

R0024634

 

 

Certains se laissent glisser,  d’autres font corps avec la paroi !

 

R0024626


 

 

R0024698

 

 

On se retrouve tous (hormis Zette, Franck et Clémence qui ont fait demi-tour à la première escalade, trop compliqué pour la petite puce de 14 mois) dans la salle du chaos. Dans le noir absolu, on écoute les bruits souterrains et hop, on repart jusqu’à la voûte mouillante.

R0024660

 

 

RIMG0196

 

Sylvain, Philippe et Laure sont motivés pour continuer.

 

Le niveau de l’eau est assez haut, mais nous pouvons quand même passer tous les 3.RIMG0197

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants suivent l’équipe du retour pour ne pas avoir froid R0024580

et, de toboggans en escalades, retrouvent le chemin de la sortie.

Les 3 derniers les suivent de près après avoir visiter la salle de sable et son siphon et vu le départ des étroitures rejoignant le réseau de planneselves.

  

Tout le monde parut enchanté de cette découverte du milieu souterrain et de cette expérience.

R0024718R0024732

RIMG0191

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Rando

Participants: Laure, Franck et ClémenceRIMG0106

 

Pas loin de la maison, ces pistes attiraient mon attention pour une balade calme. On grimpe vers le paradis, puis bifurquons à droite vers la Moutonne et revenons à notre point de départ. Cette balade, certes courte nous permis de prospecter un peu dans les environs et de trouver un puits de 2m, qui n'a pas franchement l'air prometteur, mais nous retournerons voir un de ces jours.

RIMG0104

 

RIMG0101

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Rando

Participants: LAure, Franck, Clémence - Cat et Jean-Marc

 

Ce petit village, célèbre pour sa basilique (si si, je vous assure) est aussi sympa comme point de départ de rando dans la forêt avoisinante.

Voir les commentaires

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog