Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

comment occuper des minis spéléos un après-midi?

un arbre, une corde, un baudrier...et c'est parti!

entrainement corde
entrainement corde
entrainement corde

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

Compte rendu information premiers secours en milieu isolé et ASV

13 mars 2016

Sensibilisation proposée et animée par Laure MATTEOLI et Fred MUSSO.

Lieu : bergerie de Siou Blanc

Participants :

Maurice ABBATE (GSO 83)

Josette MATTEOLI (GAS 83)

Gildas PORCHER (SCS 83)

Sébastien NAUDOT (SCT 83)

Jean-Marie ANCEL (BCT 83)

David SANGUINETTI (GSO 83)

Paul PELLEGRIN (SCS 83)

Emmanuel ETIENNE (CSM 83)

Julien LAGNI (GAS 83)

André ROUDAUT (SCT 83)

Catherine PAUL (EXPLO 83)

Pascal ARCHIMBAUD (MARTEL 06)

Carine FOURCADE (GAS 83)

Myriam DEROUARD(GAS-83)

Passage éclair de Franck, Clémence et Alice PREVOST

Arrivée des stagiaires à compter de 8h45 ; petit déjeuner offert par le CDS 83.

Début du stage à 9h30

Le matin :

1/ Présentation des objectifs de cette formation :

  • Gestes à avoir et priorisation des gestes de premiers secours en milieu isolé
  • Présentation de l’équipe ASV (rôle, composition, présentation du matériel)

Mise en avant du fait que les manipulations présentées sont accessibles à tous spéléos sans être professionnel du secourisme.

2/ Tour de table

Chaque personne a pu exprimer des attentes personnelles variées :

  • Désir d’intégrer une équipe ASV
  • Prise en compte plus spécifique des premiers secours souterrains lorsqu’une personne se fait mal dans notre équipe d’exploration
  • Investissement plus important au niveau du SSF
  • Nécessité d’une information générale
  • curiosité
  • besoin de comprendre le fonctionnement, la composition des kits ASV et du déroulement d’une équipe ASV afin de mieux gérer au niveau du secrétariat.

3/ premiers secours en milieu isolée : Gestion d’un accident

  • Présentation du livret explicatif de la FFS
  • Priorisation des actions à mener auprès de la victime avec démonstration de certains gestes (mise en PLS, mise en place d’une attelle pour maintien de l’axe tête cou tronc)
  • Mise en avant de l’importance de la gestion de l’hypothermie.

4/ Rôle de l’ASV au sein d’un secours

Présentation de l’équipe ASV, de son organisation et de son matériel (présentation des kits), ainsi que le déroulement de la prise en charge de la victime lors d’un déclenchement d’un secours souterrain.

5/ Ateliers

Deux ateliers de mises en pratique ont été proposés

  • Mise en place d’attelles souples
  • retournement et mise en PLS d’une personne inconsciente.

Pause déjeuner (13h-14h)

L’après-midi :

6/Ateliers

  • point chaud (explication du montage de l’abri, du mille feuille et mise en pratique)
  • cas pratique avec victime ayant fait une chute et se plaignant de sa jambe droite (premiers secours, déclenchement de l’alerte, mise en action de l’équipe ASV, transmission du premier bilan au PC)+ debriefing.

Fin du stage 16h

Lors du débriefing terminal, la journée a été satisfaisante pour une première édition avec une équipe dynamique, des questions nombreuses et intéressantes.

Une prise de conscience est peut-être amorcée…

Le nombre d’information à donner était cependant trop important sur une seule journée. Certains points de l’information n’ont pu être vus, notamment les techniques de déplacements, la mise au point chaud et les bilans ASV).

Il apparaît qu’il serait souhaitable serait que les premiers secours souterrains et l’équipe ASV bénéficient de formations spécifiques en différenciant chacun.

Cinq personnes se dégagent comme souhaitant faire parties de l’équipe ASV (Cathy, David, Sébastien, Manu et Gildas) et une formation au mois de juin (?) sera à organiser.


formation ASV et premiers secours
formation ASV et premiers secours
formation ASV et premiers secours
formation ASV et premiers secours

Voir les commentaires

Publié le par Julien

 

Tout part d'un mail transféré par Laure, "ça t'intéresse de faire un stage?"... Du 27 février au 5 mars à Saint Bauzille de Putois… Je consulte mon planning, les oracles, les congés... ça passe!
Quelques échanges de mail plus tard avec l'organisateur, Florian Rives, je renvoie mon dossier d'inscription, en insistant que je suis débutant!
Je pars en covoiturage avec Christophe, spéléo au Caf de Toulon, nous arrivons à l'Auberge de la Filature en fin après-midi, sous la pluie! La météo est en alerte orange...
Nous sommes accueilli par Johan Badey, qui nous conduit à nos chambres à 300m de là, nous nous installons dans un charmant petit meublé, que je partagerai avec Christophe et Franck qui arrive de Lyon.

L'auberge est un gîte de charme, installé dans une ancienne filature, un lieu qui a une âme, décoré de divers objets hétéroclites. Isabelle et Olivier seront nos hôtes durant le séjour. Chaque soir ils nous régalerons de savoureux plats! Des recettes originales préparées avec de l'amour et des produits régionaux de qualité! Et chaque matin nous aurons droit à un délicieux petit déjeuner, avec des tartine de confiture de cornouille et de miel du voisin ! Non ce n'est pas le moment de commencer un régime!

A l'étage de la filature est entreposé le matériel nécessaire pour le stage, c'est là que nous préparerons les kits et rangerons le matériel après les sorties. Il y a sur le sol soigneusement alignée 5km de cordes, des piles de kit, des mousquetons, des plaquettes, également des amarrages souples (AS), et des sangles...
Au rdc de l'auberge, la salle à manger et à côté la salle de conférence, c'est là que tous les soirs après le repas, nous aurons une conférence sur un thème différend, et le planning du lendemain sera affiché en grand, c'est aussi dans cette pièce que nous viendrons remplir nos bidons de nourriture. Sur une table est à notre disposions divers ouvrages traitant de spéléo, de canyoning, des récits d'explorations, des topos... C'est là que j'ai découvert le "Marbach", fabuleux livre de recette! Sur une autre table plusieurs modèles de casque ramenés par Dominique Ros, celui ci nous invite à les essayer et les tester afin de réaliser une étude.

Pour la première soirée, Remy Limagne nous dit quelques mots au sujet de l'organisation de ce stage, organisé pour la première fois par Florian. Puis Michel Siffre est venu raconter ses expériences hors du temps, après le visionnage du film documentaire retraçant ses aventures, Michel a répondu à nos questions, jusque tard dans la nuit, intarissable d'histoires et d’anecdotes... Le planning du lendemain est affiché, se sera l'Aven Vidal, en binôme avec Franck encadré par Paul Cordier, premier enseignement la préparation des kits!

Le lendemain, dimanche, la pluie a cessée, le ciel encore voilé se dégage, une petite marche d'approche est l'occasion de faire connaissance et d'échanger au sujet de nos expériences en spéléo et de nos attentes quand à ce stage. Nous serons en faite deux équipes sur cet aven, celles de Paul, Franck et moi, et une seconde composée de Edith, Suzanne menée par Florian
Le matin Paul, équipe un petit puits dans l'entrée de la cavité, où nous pratiquons quelques exercices: passage de fractio, de dev, conversion.
A midi nous cassons la croûte à l'abri dans la salle d'entrée, le bidon est bien garni, tablettes de chocolat, compotes, fromages, pain, et salade de pâte en sachet!
La nourriture en sachet c'est génial, que des avantages, peu encombrant, étanche, on peut se passer de couvert en faisant un trou que l'on porte à sa bouche pour dévorer son contenu! J'adopte le concept !
Une fois repu, nous profitons de l'équipement installé par l'équipe de Florian pour descendre. Nous les croisons à mis parcours. Cette cavité est impressionnante de part son volume! A la remonté, Paul nous fait déséquiper, je découvre les joies de tirer un kit à la remonté! La sortie se fera sous les projecteurs, en effet une équipe de cinéaste a investi l'entrée de la cavité pour y réaliser un tournage. Surprenant.

La seconde soirée, la conférence est animé par Romain Turgné et Johan Badey sur le thème de la technique. Ils ont évoqué les différents équipements, leurs usages, leurs résistances, l'entretiens, comment s'assurer de leur bon état... cordes, amarrages, les mousquetons. C'était très intéressant!

Lundi, Aven des Nymph, avec Franck, Violette, encadré par Vanessa Kysel. Violette équipe, P16, puis un toboggan , sur un amarrage naturel avec des sangles. Nous casserons la croûte dans la grande salle, un chaos de gros bloc, avant de poursuivre l'exploration et de se faufiler jusqu'au fond, sans nous attarder, la cavité étant par endroit fortement gazée. Violette fait la démonstration avec son briquet, la flamme semble s'envoler avant de s'éteindre, signe d'une faible concentration en oxygène. A la remonté Franck et moi déséquipons... Je retiendrai qu'il est judicieux de nouer les cordes au kit... bref ce jour là j'ai gagné un petit aller-retour supplémentaire... Vanessa me montra également que je peux glisser dans ma sous-combi des morceaux de carré-mat, n'ayant pas de genouillères ça améliore mon confort!

Ce soir là Dominique Ros nous présenta des photos souterraines du Languedoc Rousillon, suite à quoi le reste de la soirée était consacrée aux chiroptères, avec l'intervention de Yves Bas membre du groupe chiroptère du Languedoc-roussillon. L'auditoire fût attentif... suivi d'échanges vindicatif mais cordiaux, le contentieux portant sur la prise d'arrêtés de fermeture au spéléo de cavité. L'intervenant maîtrisant bien son sujet, et ça m'a permis de découvrir les différentes espèces que l'on rencontre, et les mœurs de ces animaux...

Mardi, en compagnie de Franck et Violette, encadré cette fois par Sandro Alcamo. Nous chercherons longtemps la doline au centre de laquelle est situé l'entrée de l'aven de l'Albaron!
On a bien rigolé, à relire doucement les indications sur la topo, et celles des autres participants, en faite c'est simple, c'est la doline qui est au milieu du grand champs, qui lui même est à côté
d'autres champs rempli de doline! J'équipe le premier puits, une main courante pour l'approche, et deux plaquettes à la tête du puits, à la moitié de celui-ci j'ajoute une dev pour éviter un frottement;
nous nous retrouverons en bas de celui ci, cette cavité est plutôt étroite, Violette poursuit l'équipement avec Sandro.
Avec Franck nous patientons dans une étroiture plutôt inconfortable, dans laquelle il pleut...
Nous n'aurons pas la présence d'esprit de revenir en arrière de quelques mètres pour être au sec, je fini par être trempé jusqu'à l'os! J'ai froid pendant tout le reste de l'exploration, l'occasion d'essayer la bougie maison, je me réchauffe vite, je suis bien... Seul inconvénient de cette bougie faite dans le fond d'une canette, c'est qu'une fois utilisée la cire fondue devient brûlante, et s'est problématique pour la transporter, la prochaine sera avec couvercle.

Le sujet de la soirée, animée par Vanessa Kysel concerne la Fédération et l'E.F.S. Elle a abordé l'organisation de la fédération, les rôles des différentes commissions, les élections avec un étrange système de parité qui impose une présentation en couple... Je retiens surtout qu'il est important s'intéresser à la vie de la fédération et d'y prendre part pour protéger la libre pratique de cette activité.

Pour la journée de mercredi, on nous propose une journée en falaise pour ceux qui le souhaite, je suis volontaire pour. J'équipe l'une des voies. Départ d'une main courante, un premier fractio, puis un second avec une sangle dans deux broches. Pierre Ortoli me rejoint sur la voie installé juste à côté, pour me guider et m'explique la notion d'amarrage irréprochable. Puis s'en est suivi de nombreux exercices, par atelier et à la demande! Une tyrolienne est installée.
J'ai tenté un décrochage, mais un peu galère effectuer un balancier et soulever ma victime pour défaire son croll. Ce fut une belle journée, qui c'est achevé par l'exposé de Vincent Sordel sur la prévention: "Tout faire pour éviter l'accident... Mais le prévoir quand même"

Jeudi. Je suis avec Marielle et Guillaume, encadré par François Bodot, nous allons au Geneveaux15. Nous mangerons à l'extérieur.La discussion tourne autour de notre équipement individuel,
éclairage, moyens de chauffage, couverture de survie... François remarque que j'ai mis ma lampe de secours sur le casque, ce qui n'est pas judicieux, si jamais je le perd, je perdrai également mon éclairage principal et mon secours. C'est noté, je passe ma petzl autour du cou. Ensuite il nous présente son moyen de chauffage, une petite lampe à éthanol fait maison avec des raccords
plomberie, qui a une autonomie bien supérieur à une bougie! Il a également sur lui un petit réchaud à alcool liquide (qu'il alimente avec de l'éthanol), fait avec le fond d'une canette.
Ce réchaud lui permet de faire chauffer de l'eau pour du café ou du thé. Le réchaud peu également servir à faire chauffer une pierre, dont on peut se servir de bouillotte.
Il nous présente également deux modèles de poncho (Les Ponchos d'Annette!) ; un bon moyen pour rester au chaud pendant les pauses casse-croûte, et les temps d'attente.

C'est partie, je commence l'équipement sous l’œil attentif de François, qui me laisse me débrouiller. Pour l'amarrage de départ je fait cabestan sur un arbre, le tronc porte les traces des précédents
passage de spéléo, puis je continue l'équipement en recherchant la position des spits. Plus bas Guillaume prend le relais.
Cette aven est une conduite forcée large d'au moins 3m, qui s'enfonce sous terre en pente abrupte. le fond de la cavité est rempli d'argile, nous prenons notre goûter avant d'attaquer la remonté.
Les traces sur la roche laisse penser qu'en cas de pluie l'eau s'engouffre dans la cavité. Nous remarquons d'ailleurs des spits en hauteur, l'équipement que nous avons installé aurait pu être
amélioré en prenant en compte ce facteur, et d'équiper hors crue.

La soirée du jeudi est animée par Florian et Dominique Gilbert sur le thème "organiser une sortie". Beaucoup de recommandation de bon sens, qu'il convient de respecter pour limiter les risques d'accidents. Une fiche nous sera remise, rappelant les éléments à prendre en compte avant la sortie, pendant et après également!

La fin du stage approche, nous somme vendredi. Nous allons faire une traversé à deux équipes, L'aven de la fausse monnaie, je suis avec Marielle et Romain Turgné, nous passerons par l'entrée naturelle, tandis que Pierre Ortoli avec François et Patrick, équiperons la seconde. Dominique Ros nous accompagne sur le site afin de nous indiquer les entrées, son aide aura été précieuse!
C'est Marielle qui réalise l'équipement du puits d'entrée, puis je prends le relais et j'équipe un toboggan, la cavité est très jolie, et c'est agréable à visiter, de beau volume, des concrétions variées, le fond est argileux. Nous mangerons à mi-chemin avec la deuxième équipe, franche partie de rigolade, fabrication de propulseur de fléchette avec les poches de compotes! Nous ressortirons par le conduit équipé précédemment par l'équipe de Pierre, je serai chargé de déséquiper, pas évident le conduit est vraiment étroit, mais j'en viens à bout!

La dernière soirée concerne la bio spéléologie, par Marie Lankester.
Suivi d'une dernière soirée conviviale !

Samedi matin dernier jour du stage, il est temps de nettoyer et de ranger la matériel! Suite à quoi nous nous retrouvons tous dans la cour de la filature pour casser la croûte et finir les restes de la semaine avant de se dire au revoir, se souhaiter bonne route ! A de prochaines retrouvailles !
Cette semaine aura été un vrai plaisirs, riche en apprentissage et en rencontre.

Je remercier tout ceux qui on rendu possible cette aventure, Florian Rives pour l'organisation du stage, les personnes ressources grâce à qui nous avions chaque jour de quoi remplir nos bidons, Isabelle et Olivier pour leur accueil et leur gentillesse, l'ensemble des cadres pour leur sens de la pédagogie mais encore plus pour leur grande humilité et leur esprit de partage, car j'ai appris un peu de chacun !

Voir les commentaires

CALENDRIER

23.08: Maglia (complet

24.08: vallon de basséra?

25.08: vallon de carleva?

17-18.10: week-end plateau de Siou blanc

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog