Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Laure

Participants: Laure et Denis le matin, Franck, Mika et Emeline l'après-midi

Denis et Laure partent en amont explorer la cavité. Une autre équipe est déjà là et nous oblige à réfléchir pour trouver d’autres points d’amarrage. Youpi, on est là pour ça ! On essaie de tout caser : raccordement de cordes, dev en tout genre, AS, tisserand,...mission réussie puisque nous touchons le fond !

A notre remontée, après une bière forcément, nous repartons avec Clémence et Alice dont le pouce est toujours cassé, faire le petit bout en passant par la doline jusqu’en bas du P19.

La deuxième équipe déséquipe. Réactions à chaud :

« Froid, mais super »Franck

« Trop belle...grande...P40 impressionnant...top...dernier fractio un peu galère » Emeline

« Trop courte ! Idéal pour tester ma nouvelle scurion ! »Mika

Pot du loup
Pot du loup
Pot du loup
Pot du loup
Pot du loup

Voir les commentaires

Publié le par Laure

Participants: Mika, Emeline, Emilie, Laure, Franck, Clem et Alice

Les trois loustics nous ont rejoint la veille au soir à Entrevaux pour profiter de la fraicheur nocturne.

Pas de camion, pas de matelas, pas d'assiette. "Juste la b... et mon couteau" comme dirait Mika."Euh, même pas de couteau en fait!"

Après le pliage du camp et un petit dej copieux, nous partons au départ de cramassouri. Nous nous attendons à ce que les groupes s'enchainent car le temps est splendide et l'eau fraîche du canyon attirante.  Et c'est effectivement le cas. Qu'importe! Toujours aussi belle cette progression! Les filles sont ravies de refaire leur premier canyon. Emilie, Mika et Emeline testent tout: toboggans, sauts... les filles moins téméraires préfèrent les rappels.

Tout le monde s'entraide et j'apprécie vraiment cet état d'esprit; des bons moments de partage qui font beaucoup de bien!

Vasque terminale: un peuple!!! les gens savent ce qui est bon. Mais comme les gens, c'est pas trop notre truc, on s'écartent et pique-niquons près du coin bivouac. Un feu est en route près d'un campement. si nous osions, on leur demanderait bien leur grille pour un petit barbecue.... mais non, on en va pas les embêter... Au final, une des dames nous propose quelques merguez car ils en ont trop. On accepte avec plaisir, affamés que nous sommes. Et la voilà qui vient aussi avec du pain, du fromage et des tomates tranchées! La gentillesse et le partage à l'état pur et une belle leçon de vie! Merci madame!!!

 

cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri
cramassouri

Voir les commentaires

Publié le par Laure

Participants: Franck, Laure, Clem et Alice

Nous retrouvons la bande de Gapençais à Entrevaux pour un week-end canyon.Ceux initialement prévu n'ont pas beaucoup d'eau, mais charge vite lorsque des orages arrivent. Et des orages, ils en prévoient justement le samedi à partir de 14h.

Bon, le canyon de Chaudan est validé. Il faudra se lever tôt pour ne pas prendre de risque avec la météo, sachant qu'il y a une heure de route. Euh, finalement, si on allait faire le ravin de St Jean, à côté?

ok! c'est vraiment validé cette fois-ci!

Le lendemain, Franck est prêt le premier. si, si, je vous assure. Tous ceux qui le connaissent doivent en avoir les bras qui tombent, mais je vous jure que c'est vrai!

La courte marche d'approche nous amène au début du canyon.

L'eau n'est pas jojo, mais le côté glaise et boueux ravis les plus jeunes qui se tartinent gaiment entre chaque cascade. On enchaîne un nombre important de petites cascades dans un cadre plutôt sympa et bien encaissé.

Lorsque nous finissons par rejoindre une autre rivière plus importante, l'eau s'éclaircit et un resserrement sous un pont finit la progression en beauté.

Nous remontons jusqu'au voiture rapidement, au milieu des orties et de quelques poubelles....hummm la communion avec la nature!

 

 

Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean
Ravin de St Jean

Voir les commentaires

Publié le par Franck

Participants: Franck, Pierre, Isabelle, Thomas, Laurent, et??? deux nouveaux dont les prénoms m'échappent.

Dimanche caniculaire, idéal pour enfiler la néoprène.

Enfin je vais pouvoir découvrir la partie cachée de cette cavité dont j'entends parler depuis si longtemps. Au programme: désob au siphon 2.

Le premier siphon est passé, à nous la rivière! Je ne m'attendais pas à tant de beauté et à une explo aussi longue. Des eaux turquoises et une diversité géologique incroyable.

Un grand merci à Pierre et à Isa pour ce guidage tip top

 

 

Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2
Le mouret siphon 2

Voir les commentaires

Publié le par Laure

Participants: Mika, Emeline, Carine, Fred, Edouard, Franck, Clem, Alice et Laure.

Avant que le plateau de siou blanc ne ferme, profitons des falaises. Même le temps est idéal pour cette journée!

Entraînement équipement, déséquipement, techniques rechap, passages en tout genre, plantage de spits, décrochage... etc etc etc

falaises
falaises
falaises

Voir les commentaires

Publié le par Laure

Participants: Mika, Emeline, Laure, Clem, Alice et en initiés : Emilie et Damien (on ne les arrête plus!) un Vincent, un p'tit nouveau.

Pour le rdv de 10h, c'est loupé, on reste encore la matinée au contré, parcours palette et défis étroitures obligent!

On retrouvent la piste de la citerne neuve presque desuite et on s'aventure jusqu'à l'entrée trouvée rapidement (et na!!!! message pour les mauvaises langues, n'est ce pas Edouard!).

Mika donne les explications à Vincent pour les manip de cordes puis file dans la grande salle.Il se rend rapidement compte qu'il ne va pas pouvoir stocker mes filles en sécurité en bas de ce premier tronçon de puits et équipe donc le deuxième tronçon et Clémence et Alice le rejoignent donc ensuite. Emilie et Damien font leur descente sous l’œil bienveillant d’Émeline. Vincent pâlit un peu, mais y va. Arrivé en haut de la grande salle un cri retentit. De joie? Surement! De stress? c'est possible aussi!

Puis c'est l'exploration de la salle. Très grande et très concrétionnée. C'est un plaisir d'y retourner! Pendant que le groupe des jeunes se faufilent dans toutes les petites étroitures, Alice se pose sur un "tabouret" et joue du piano.

Clémence montre les crottes moisies et les petites bêtes qui y nichent et c'est la remontée.

 

 

 

 

tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin
tsoin tsoin

Voir les commentaires

Publié le par Emeline

Participants: Julien Edyta, Mika et Emeline

 

Voir les commentaires

Publié le par Laure

Participants:

Mika, Emeline, Mathis, Isabelle, Edouard, Julien, Edyta, Laure, Franck, Nicolas, Clémence et Alice.

Une équipe au top de la bonne humeur pour cette journée d'initiation à la verticalité pour Edyta, Mathys et Nicolas. Emeline et Mika en profite pour équiper, déséquiper, re équiper, redéséquiper!!! Ils ne s'arrêtent plus!

Alice ne lâche ni les kits ni les cordes qu'elle veut porter jusqu'au bout, du haut de ses 7 ans!

Clémence et Alice s'élancent les premières, tranquilles!

Puis vient le tour des nouveaux. Edyta s'éclate, Nico se rend compte que finalement, il a peut-être un peu le vertige e Mathys garde le sourire. Arrivés en bas, explo de la galerie de l'ours puis passage de la vire. Alice n'a plus les pieds qui touchent le sol. Tant pis, à la force des bras, ça passe. Pendant ce temps, Clémence dépollue! "Mais qui a laissé trainer un pneu? oh, là: une pile. Il faut absolument remonter tout ça!!!"

Vers 13h30, tout le monde partage son pique-nique dans une ambiance qui fait du bien!

Nous devons rentrer, mais les jeunes y retournent pour faire des conversions et passages de noeuds! Ils sont fous ces jeunes!!!

 

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

Voir les commentaires

Publié le par yves

Compte-rendu de la sortie EDSC83 du 18 mai 2019

Aven de Mocrouis (Aiguines)

Participants du groupe : Isabelle, Eléa, Isandre, Kasper et Ludo.

Encadrants : Laure, Seb, Fabrice et Yves (rapporteur)

Les conditions météo n’étant pas bonnes, Laure a remplacé la journée canyoning par une sortie spéléo.

Ce matin, le temps est très couvert mais pas de pluie. Nous avions fixé le rendez-vous, vers 10h, au départ de la route qui monte à Aiguines, tout près du Lac de Ste-Croix.

Nous (Yves, Isabelle et Kasper) arrivons les premiers, avec un peu d’avance. Fabrice, avec Eléa et Isandre nous rejoignent peu après.

Par SMS, Laure (avec Seb et Ludo) nous avertit qu’elle aura un peu de retard car sa voiture a fait des siennes ce matin. Fabrice nous parle d’une cavité qu’il a exploré il y a plus de 20 ans et qui doit se trouver de l’autre côté du carrefour. On va donc prospecter dans ce coin. Rapidement Isandre trouve le trou (petit trou triangulaire au ras du sol avec un puits direct d’une dizaine de mètre semble-t-il). Fabrice ne se souvient plus du nom de cette cavité. Après des recherches au retour, il doit s’agir de l’Aven des Faïsses (à bien prononcer !).

Arrivée de Laure and Co. Il reste un petit quart d’heure de voiture (par la D19 puis 800m de piste plus ou moins carrossable) avant d’atteindre le renfoncement où nous nous garons.

Hormis le puits extérieur d’entrée, l’Aven de Mocrouis est tout équipé (par le GARS quelques mois plus tôt afin d’effectuer un début de désobstruction au fond).

Pendant que nous nous équipons, Laure présente la grotte et le déroulement de cette journée.

11h30.

Dix petites minutes de marche à travers la forêt pour atteindre l’entrée : vaste puits d’effondrement de 8m de diamètrepour une quinzaine de profondeur.

Isabelle équipe de premier puits, en récupérant la dév installée la fois précédente.

Eléa la suit, puis c’est mon tour, suivi par Isandre, puis Seb, Kasper, Ludo et Laure.

Au passage, chacun remarque les ossements d’un chevreuil tombé dans ce premier puits. La suite est étroite et remontante: court méandre qui aboutit au départ du P39, avec 3 fractios. Pour le second, il faut se lancer dans le vide, ce qui ne pose aucun problème à nos jeunes.

Eléa suit tranquillement Isabelle en faisant bien attention à chaque fractio. Je l’aide juste pour lui défaire sa longe lors d’un fractionnement, son mousqueton s’étant coincé dans la plaquette. Isandre est plus téméraire et je dois freiner ses ardeurs afin qu’il ne descende pas trop vite ni avec trop d’à-coups.

Le P65 s’enchaine au précédent et est bien fractionné (6 fractios).

On admire les belles et grandes concrétions, ainsi que les draperies «musicales» qui ornent ce beau puits. Arrivés en bas, Eléa et Isandre commencent à se refroidir. En attendant les autres, ils se réchauffent en se drapant dans leur couverture de survie et Isabelle leur prépare du thé bien chaud.

13h00.

Tout le monde est en bas du dernier puits (-117 m). C’est là que nous avons commencé à creuser, en février, dans le but de découvrir une hypothétique jonction avec Fontaine l’Evêque.

Nous y avions également posé des pièges à insectes. Fabrice inspecte le fond du puits et examine les

petits ossements d’un rongeur (une fouine?).

C’est l’heure du casse-croûte bien mérité.

13h30. Il faut remonter. Je passe le premier, suivi par Eléa, Isandre, puis les autres. Les 2 jeunes qui me suivent remontent sans aucune difficulté. La seule chose qui préoccupe Eléa c’est la façon dont le chevreuil est tombé dans le puits et comment il est mort !

16h45. Nous voilà tous les 3 dehors. Les premières gouttes commencent à tomber. Les 2 jeunes veulent aller se changer aux voitures. Je les ramène donc au parking. Nous nous changeons et attendons les autres dans les voitures, à l’abri de la pluie.

17h30. Les autres nous rejoignent aux voitures, après avoir déséquipé le puits d’entrée.

18h00. Après un petit débriefing, chacun repart.

A dans 15 jours pour le camp dans l’Aude.

Yves

mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC
mocrouis EDSC

Voir les commentaires

Publié le par Emeline

Participants GAS: Mika et Emeline

et plein d'autres clubs

Voir les commentaires

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog