Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par franck
Publié dans : #Spéléo

Samuel, un ancien jeune "gasier", devenu éducateur spécialisé, a gardé de bons souvenirs de la spéléo. Pour cela, il a voulu faire découvrir cet univers aux jeunes de l’association ARTETSI de la londe . C’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers le GAS pour l’encadrement. Peu de monde étant disponible en semaine, nous avons missionné un BE, Philippe Morel, pris en charge par le club, qui assure une prestation complète, riche et variée sur l'ensemble du milieu spéléo.

10 jeunes et 3 encadrants sont présents pour cette sortie aux rampins, ravis de pouvoirs faire cette sortie.

initiation jeunes
initiation jeunes

Voir les commentaires

Publié le par Laurent
Publié dans : #Spéléo

Laurent, Julie, Patrice, Jérémy, et Marc:

double action: initiation et mesure de gaz.

rampins
rampins
rampins
rampins
rampins

Voir les commentaires

Publié le par JC
Publié dans : #Spéléo

WEEK-END A LA CAYRE

 

4/5 juin

 

 

Participants :

Laure, Franck, Clémence, Alice, Estelle, Myriam, Laurent, Christian, Lisa, Carine, Fréd, Marie, Patricia et Jean-Claude

 

 

 

 

 

Samedi

L'Ecureuil

 

participants: Laurent, Estelle, Franck, Christian, Lisa, Fred FH

Très joli trou. Tout le monde était ravi.

Laurent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

Soirée de samedi

 

 

Nous attaquons l'apéro à 19H30 à l'extérieur pour profiter des derniers rayons de soleil et de la chaleur.

 

21H : la fraîcheur commence à se faire sentir. Nous rentrons dans la batisse de la Cayre pour une super crêpes partie organisée par Estelle.

 

Lisa et Léa nous présentent également un petit spectacle sur la barrière extérieure.

 

 

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

Dimanche

Petit déjeuner

 

 

Avant l'effort, il faut d'abord prendre des forces avec un copieux petit déjeuner et du jus d'oranges pressées. Le luxe...

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

 

Dimanche

La Castelette

(avec voûte mouillante)

 

Laurent, Julie, Patricia, Jean-Claude, Estelle, Fréd, Christian, Lisa et Marie

 

 

10H20 : tout le monde est fin prêt. Les 2 groupes partent ensemble.

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

11H15 : C'est parti

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

 

12H40 : on attaque le passage de la voûte mouillante.

 

 

Celà fait 12 ans que je m'arrêtais ici par crainte de la franchir (je suis un chat...Lol). Une fois, j'étais même venu ici avec la combi néoprène et je suis remonté sans l'avoir mouillée !!!

 

Mais aujourd'hui je suis motivé. Il faut que ça passe avec le soutien de ma monitrice personnelle Estelle.

 

 

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

Finalement, c'est passé sans aucun problème. Y avait aucune difficulté... Lol

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

On poursuit par le franchissement du cahos. Cette fois, pas de risque de se perdre, il suffit de suivre le fil d'ariane. Par contre, avec le haut de combi ça chauffe et c'est épuisant pour les bras.

 

En sortant du cahos, nous nous dirigeons vers la grande salle pour un pique-nique bien mérité.

 

 

14H00 : nous reprenons la progression. C'est vraiment superbe mais parfois assez technique avec de belles escalades équipées d'une corde à noeud pour se sécuriser (enfin plutôt pour s'aider...).

 

 

15H : une partie du groupe commence à sentir la fatigue. Lolo décide donc de s'arrêter un peu avant la galerie du "Métro".

Estelle, Fréd, Patricia et Julie continuent encore pendant 1/2h.

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

 

16H : nous voici de retour à la voûte mouillante. L'autre partie du groupe nous rejoint quelques minutes après.

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

Une partie de groupe continue directement en combi néoprène. Patricia, Marie et moi enlevons la combi pour être plus à l'aise.

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

 

17H45 : nous refaisons surface. Quelle chaleur !!!

Heureusement que nous sommes mouillés.

 

 

TPST : 6H30

 

 

Il reste encore la marche de retour assez éprouvante avec des kits bien lourds car les néoprènes sont mouillées.

 

18H45 : enfin l'apéro bien mérité

 

 

 

Une superbe sortie et un excellent week-end.

 

 

Jean-Claude

Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre
Week-End à La Cayre

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche

La Castelette

(Sortie découverte)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laure
Publié dans : #Spéléo

Participants par ordre d’âge :

Mélina, Noah, Alice, Charlie, Clémence, Laure, Estelle, Franck, Charlotte et René.

 

Quoi de mieux pour la fête des pères que de faire de la spéléo avec ses enfants ?

Trois générations sont réunies pour aller au Simar.

Les explications sont données aux enfants et ils trouvent l’entrée de la grotte sans problème.

Tous ont hâte de descendre…et je suis très fière de mes poulettes qui descendent et remontent de manière  « quasi » autonomes.

L’exploration peut commencer et on arrive trop vite au bout de la grotte.

Tout le monde est très à l’aise dans cet univers souterrain et le pique- nique clôture parfaitement cette agréable matinée.

simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar
simar

Voir les commentaires

Publié le par laure

11 et 12 juin 2016

Participants GAS :

Zette et Myriam à la gestion, jusqu’au bout de la nuit (ce qui se révèle être juste au propre comme au figuré !)

JC et Patou : gestion pour évacuation

Laure : ASV

Départ de l’équipe ASV : 10h du PC. La descente est lente et régulière jusqu’à la salle du camp où se trouve la victime fictive. Mais où est-elle ? « Allo PC, qui est à la victime ? – Laure – OK, terminé »

Oh, quelle chouette idée ! Me faire chouchouter, patienter dans un point chaud savamment construit, se faire servir (J’adore !), et surtout me faire remonter tranquillou dans les 100m qui me sépare de la surface ! Parfait !

Telle était mon idée…douces illusions.

Je me glisse alors dans un amas de blocs, simulant une chute. L’équipe ASV (Cathy, Sophie, Fred, Sébastien et Gildas) s’affaire autour de moi. Les gestes sont assez précis et rassurants. Les rochers tentant de ne faire qu’un avec mon corps rendent la position rapidement très inconfortable, mas j’en suis sortie assez vite et surtout en sécurité.

Le point chaud est ensuite installé et ma cabane chauffée est très confortable pour commencer à attendre, attendre attendre.

Sophie veille sur moi après avoir fait un bilan complet avec Cathy.

Puis l’on se fait joyeusement servir par Gildas : une soupe, mes sandwichs, café, capuccino : toutes nos demandes sont satisfaites. J’ai le bon rôle.

Et vient la mise en civière. On teste celle qui est la plus adaptée. Puis je suis « ligotée » et prête à partir.

La coordination des équipiers pour faire circuler la civière est parfaite grâce, entre autre, à la lecture du terrain experte de Denis qui donne les ordres.

Premiers puits : super/

Et en haut... les ennuis commencent.

« Traction ! » « Stop, ça bloque ! »

Je confirme, la tête et le torse écrabouillés contre la paroi…chouette moment !

Sophie prend les choses en main efficacement. On recule, on passe un peu plus haut et me voilà sortie de cette étroiture.

La gestion de mon stress par l’équipe a été super du fait d’une écoute et d’une réactivité appropriée.

Une fourmilière s’active autour de moi. A un moment je suis presque gênée de me dire que tout ça, c’est à cause de moi…mais euh, au fait, c’est pour de faux !

La civière continue son chemin entre les mains expertes, chacun tenant son rôle, chacun avec son caractère. Certains me chouchoutent, d’autres m’engueulent…mais globalement les gens m’explique et me rassure.

Bientôt la sortie… il ne reste que l’étroiture à la base du premiers puits. Je ne vois pas la difficulté. On passe tellement facilement à pieds ! Je sens pourtant les gens autour de moi élaborant des stratégies. Ils semblent inquiets et perplexes. Je suis engagée sur le côté. Tout va plutôt bien. Un premier blocage, changement de « tracteur/tireur », et ça passe. Ouf, je respire. Le bout du tunnel n’est plus très loin. Léger virage avant la sortie…chouette! un petit défi supplémentaire. Chacun force dans des positions plus qu’improbables et inconfortables. On essaie de soulever, de passer en force. Je me tire vers le haut avec mon bras gauche pendant qu’à droite je me repousse du mieux que je peux pour soulager mes coéquipiers. Le corps monte, mais la civière ne suit pas.

STOP !!!

On me recule d’une dizaine de centimètre et on m’aide au débrêlage. Je sors de cette civière pour finir l’étroiture en mode bibendum (j’ai toujours le duvet), suante et tremblotante.

« Je crois qu’il faudra élargir s’il y a un vrai blessé ...» pense tout haut un des équipier. Oui, oui, je crois bien aussi. Et mes courbatures et les marques sur mon corps le lendemain le confirme aussi !

Un dernier effort pour tous, un dernier puits et la civière est sortie du gouffre à 00h30. Ouf !

En tout cas, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été dans la civière et cela reste une sacrée expérience ! Parfois angoissante, mais très révélatrice de la solidarité du monde spéléo que j’affectionne tant.

Toutes les personnes présentes ont été sérieuses et sécurisantes et mercis à mes anges gardiens féminines !

Laure

Exercices secours spéléo  Gouffre du Petit Saint Cassien
Exercices secours spéléo  Gouffre du Petit Saint Cassien
Exercices secours spéléo  Gouffre du Petit Saint Cassien
Exercices secours spéléo  Gouffre du Petit Saint Cassien

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83
Mesure de CO2 à Maramoye

Maramoye

dimanche 12 juin 2016

Participants : Lolo, Fred, Estelle

Quand au détour d'un conversation, Lolo parle de la mesure de CO2 à faire à Maramoye, Fred bondit sur l'occasion pour envisager une initiation avec son collègue Luc (qui au final ne pourra pas venir), et moi, je tente un « je pourrai venir aussi ? ».

12h Rdv dans l'impasse du bonheur, Lolo a préparé le matos (+ un en plus pour une autre cavité au cas où on ne récupère pas à temps le Drager), il glisse un « c'est toi qui équipe », je me retourne pour voir à qui il parle, et oui, il me parle « c'est une bonne occasion pour apprendre à équiper »....

Passage à Sollies pour récupérer le fameux Drager, pause sandwich ou Paris Brest une fois arrivés à destination, débat physique sur les longueurs d'ondes de la lumière, et c'est parti. Apprentissage de l'équipement sous les conseils avisés et bienveillants de Lolo et sous les bips bips incessants et insupportables du Drager dès l'entrée de la boite aux lettres. On va bien se shuter au CO2 aujourd'hui (de 2,4 à 2,7). L'alarme stridente nous donne une bonne excuse pour ne pas passer les chatières. On ira plutôt explorer le réseau des excentriques (pourquoi ce nom ? Quelques excentriques mais pas une forêt non plus). Le petit rhum traditionnel puis on remonte. Cool de retrouver un taux de CO2 plus raisonnable et surtout une bière fraiche (ou un éclair au chocolat).

Quel bonheur d'envisager qu'il est possible d'apprendre à équiper..... Et merci les copines d'avoir garder les enfants pour me permettre cette sortie.

Évidemment ça se termine par un apéro dans l'impasse des alcoolos.

Estelle

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Spéléo

Participants ASV: Cathy, Sébastien, Fred, Denis, Gildas et Laure

Aux renseignements premiers secours: Guy

Au gardienage de mes minis spéléos Clémence et Alice: Zette, Yasmina, Yanis et Orane.

 

La matinée est consacrée aux techniques "médicales" grâce à l'expérience de Guy, le beau-frère. On épluche les kit 1 et 2. Chacun enrichit ce que l'on expose de sa propre expérience. Cela met une fois de plus en évidence que pour poser un colier cervical et une ACT, y a pas de secret, faut s'entraîner!

Après-midi, montage de point chaud. C'est au tour du kit n°3 d'être décortiqué. Le vent extérieur nous met dans des conditions d'un courant d'air extrême.  Bon, d'accord pour le deuxième montage, on se rabat dans mon salon/salle à manger/bureau... et c'est avec notre victime préférée, Zette que l'on fait un bonne mise en pratique.

Un programme pour la suite est même décidé avec sortie spéléo pour qu'on apprenne à mieux se connaître spéléologiquement parlant et nouvel entraînement sous terre en octobre.

 

formation ASV
formation ASV
formation ASV
formation ASV
formation ASV
formation ASV
formation ASV

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

STAGE RECHAPPE

 

FALAISES DE SIOU-BLANC

 

Samedi 21 mai

 

 

 

Participants :

Laure, Franck, Clémence, Alice, Patricia, Jean-Claude et Julien

 

 

7 membres du club ont participé à cette journée de formation aux techniques de réchappe et d'autosecours.

 

Voir article sur blog du CDS83

 

Voir les commentaires

Publié le par JC et Laure
Publié dans : #Spéléo

WEEK-END DANS LE GARD

GOUDARGUES

 

22-25 AVRIL

 

 

 

 

 

Samedi 23

 

Grotte du Prével

 

Participants :

Laure, Clémence, Alice, Estelle, Noah, Mélina, Zette, Yasmina, Yanis

Une première pour Yanis qui se délecte à patauger dans la boue. Tous les enfants sont très à l'aise sous terre et s'entraident, pour le bonheur des plus grands! La relève est assurée!

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

Les Pèbres

2 équipes : 1 le matin et 1 l'après-midi

 

Equipe du matin : Patricia, Jean-Claude, Léa, Fred H., Christian et Lisa

 

Nous nous équipons sur le parking et après une dizaine de minutes de marche nous voici à l'entrée de la cavité à 11H15.

 

Je pars en tête pour l'équipement. Le toboggan d'entrée amuse bien filles (enfin aux araignées près !!!).

 

Fait suite le grand puits incliné à 45° avec un fractio un peu pénible, puis une petite escalade et un boyau terminé par un petit puits de 3m.

 

Allez, encore quelques mètres de ramping et nous voici arrivés dans l'immense salle concrétionnée.

 

Nous en faisons le tour puis pique-nique avant d'entamer la remontée.

 

 

Arrivé le 1er en haut du grand puits, j'entends du bruit dans le toboggan. 2 minutes plus tard, Laurent pointe le bout du nez suivi de Julien. C'est la moitié de l'équipe du matin de l'Armédia.

 

Une fois toute l'équipe arrivée en haut du puits, Laurent et Julien peuvent poursuivre leur progression.

 

Nous sortons à 15H45.

 

De retour aux voitures, Patricia et Fréd ont envie d'aller à l'Armédia. Nous appelons Estelle et Laure pour savoir à quelle heure elles arrivent. Juste à temps : elles sont prêtes et étaient en train de fermer la voiture!!! Quelle synchronisation....

 

Nous partons à 5 dans le camion en direction de l'Armédia. A 300m du parking habituel, Laure et Estelle nous attendent. Elles montent également dans le camion pour terminer les 300 derniers mètres.

 

Christian, Lisa, Léa et moi accompagnons le groupe jusqu'à l'entrée de la cavité puis nous rentrons au camping.

 

TPST : 4H30

 

Equipe de l'après-midi : Laurent et Julien

 

TPST : ?

 

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

 

 

 

 

L'Armédia

2 équipes : 1 le matin et 1 l'après-midi

 

Equipe du matin : Franck, Laurent, Fréd S. et Julien

 

Equipe de l'après-midi : Laure, Estelle, Patricia et Fred H.

 

Que dire...une cavité exceptionnelle!

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

Dimanche 24

 

Le TSS (Trou Souffleur de Salindre)

 

2 équipes : 1 le matin et 1 l'après-midi + toute petite

 

 

 

Après 1H de route, tout le groupe retrouve notre guide Laurent au pont de Salindre près d'Anduze à 9H30.

 

 

Après une petite 1/2h de marche, nous arrivons à l'entrée du TSS.

 

En plus de la porte, l'entrée est systématique recouverte de pierres afin de protéger au maximum ce petit bijou. Les enfants s'amusent à les enlever.

 

Les 2 équipes se forment. Laurent prête un GPS à la 2ème équipe pour repérer l'entrée d'une petite cavité réalisable avec les enfants.

 

 

 

Equipe du matin :

Franck, Patricia, Jean-Claude, Carine, Fréd H., Fréd S., Christian et Yasmina.

 

 

11H : nous nous faufilons dans l'étroite entrée et après une trentaine de mètres à 4 pattes, nous arrivons dans la grande salle.

 

Nous commençons par un 1er mur magnifiquement concrétionné, puis direction une vire équipée bordée de magnifiques concrétions.

 

Nous arrivons devant une magnifique galerie blanche nommée "l'écrin". Ici, une bâche nous permet de retirer nos bottes et nos combinaisons. Par groupes de 2, nous rejoignons Laurent dans l'écrin. C'est vraiment magnifique : c'est blanc du sol au plafond. Il y en a partout. On ne sait plus où regarder, quoi photographier. Et toujours le stresse de casser quelque chose !!! Des bouquets d'aragonite d'une blancheur immaculée, d'une finesse extraordinaire et d'une taille importante partout...

Néanmoins, contrairement à ma 1ère visite en 2010, plus question de passer entre les 2 fistuleuses. Dommage, mais c'est pour préserver la beauté et la fragilité des lieux.

 

 

Nous repassons la vire et nous dirigeons dans une autre salle : le petit Léchuguilla. L'accès se fait par une faille équipée d'échelons métalliques. L'angoisse est vraiment présente. Allongé sur le dos, les magnifiques aragonites sont à 20 cm du visage et si on rate un échelon, c'est tout droit dans les concrétions !!!!

Et là encore, des bouquets d'aragonites blanc immaculé à perte de vue ...... C'est fabuleux.

 

A la remontée, nous faisons un petit détour sur le balcon surplombant le petit Léchuguilla.

 

La visite est maintenant terminée et nous retrouvons la surface vers 13H30.

 

 

L'équipe 2 nous attend bien sagement. Malheureusement pour eux, malgré de nombreuses recherches autour du point GPS, ils n'ont pas réussi à trouver l'entrée de la petite cavité !!!

 

TPST : 2H15

 

 

Après un pique-nique tous ensemble au soleil, l'équipe 2 entre au TSS tandis que Jean-Claude, Patricia, Carine, Fréd H., Fréd S., Noah, Mélina et Christian retournent à Méjanne le Clap pour aller à l'Armédia.

 

 

 

Equipe de l'après-midi :

Myriam, Laurent, Laure, Lisa, Léa, Estelle, Zette et Julien

 

Mini équipe:

Clémence, Alice, Franck

Trop déçues de ne pas avoir trouvé l'entrée de la grotte le matin, elles sont autorisées à aller voir le premier bouquet d'aragonite. ET si petites, elles apprécient l'incroyable beauté et la rareté de ce qu'elles ont sous les yeux!

 

 

Les photos n'arrivent pas à retranscrire ces merveilles et l'ambiance globale....

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

 

 

 

 

 

Quelques photos prises en 2010 et notamment les 12 dernières prises au fond de l'écrin lorsqu'il était encore possible de passer derrière les 2 fistuleuses...

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

L'Armédia

 

 

Equipe : Jean-Claude, Carine, Fréd H., Fréd S. et Christian

 

 

Fréd S. et Fred H. étaient déjà allés à l'Armédia la veille. Mais Fréd S. n'avait pas osé emporté son appareil photo réflex et Fréd H. revient pour accompagner Carine.

 

Il faut dire que cette cavité est vraiment magnifique et on ne s'en lasse pas.

 

Patricia reste en surface pour garder Noah et Mélina.

 

 

16H30 : nous entamons la descente.

 

La progression est lente. Il faut dire que les nombreux fractio sont assez techniques et il y a aussi de nombreuses déviations. C'est un bon exercice pour Christian mais il souffre...

 

17H30 : nous voici enfin au fond. On va pouvoir en prendre plein les yeux pendant près d'une heure. Et ce n'est pas de trop car des milliers de concrétions ornent les parois de cette cavité. Magnifique, splendide...

 

Fréd S. se régale avec son réflexe et ses flashs déportés.

 

 

18H30 : il est temps de remonter. Fréd S. part seul en 1er afin de récupérer ses enfants.

Je m'occupe du déséquipement.

 

 

Retour à la surface vers 20H.

 

TPST : 3H30

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

Lundi 25

 

 

Traversée Estevan-Barbette

 

Patricia, Jean-Claude, Carine, Fréd, Léa, Estelle, Christian et Lisa

 

 

Dernière cavité du week-end. On va encore en prendre plein les yeux.

 

11H : début de l'explo par Estevan.

 

On entre par une buse en béton avec un ressaut de 2m puis un puits de 5m. Ca y est, on est au fond. On peut enlever les baudriers que l'on range dans un kit pour pouvoir les remonter à la fin.

 

Petit tour dans la salle d'entrée déjà magnifiquement concrétionnée. Afin de ne pas perdre trop de temps, on ne parcourt la boucle et on s'engage de suite dans le boyau pour poursuivre l'explo en direction de Barbette.

 

Les salles concrétionnées s'enchaînent séparées par des étroitures plus ou moins intimes.

 

 

Pause déjeuner vers 13H juste après la jonction avec la grotte Barbette.

 

Reprise de l'explo avec encore quelques étroitures et quelques salles avant d'arriver au fameux laminoir de 40m de long.

 

La traversée de ce laminoir va prendre en tout 25 min pour l'ensemble du groupe.

 

Non seulement le plafond est bas (la hauteur varie entre 30 à 50 cm) mais en plus il est très humide et entrecoupés de plusieurs vasques !!! Un vrai régal.

 

Tout le monde a franchi l'obstacle avec plus ou moins de facilités.

 

 

Retour à la surface par la grotte Barbette à 14H15

 

 

TPST : 3H15

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

 

 

Estevan

 

Laure, Franck, Clémence, Alice, Fréd S., Noah et Mélina

Une première progression sur corde totalement autonome pour Clémence qui n'est pas peu fière.

Très sympas pour les enfants avec un simple petit puits qui amène dans une salle extremement concrétionnée.

 

WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues
WE dans le Gard - Goudargues

 

 

 

 

 

Excellent long week-end

Voir les commentaires

Publié le par Laure
Publié dans : #Rando

Rdv est donné ce 30 avril pour poursuivre le travail autour de l’accompagnement de jeunes déficients visuels dans la découverte des sports de pleine nature.

Après la spéléo et l’escalade : la randonnée. Le plateau de Siou Blanc est choisit pour la diversité de sa flore et de sa géologie. Yves et René du CAF Toulon nous accompagne avec chacun leur spécialité : les fleurs, les chats d’oiseaux, les senteurs, les cailloux n’ont aucun secrets pour eux.

Trois groupes sont décidés en fonction de la rapidité d’évolution de chacun et des photos leur sont remises pour qu’ils soient d’autant plus attentifs à leur environnement. Chacun cherche les fleurs, les particularités des paysages, les formes de rochers et d’arbre, tout en se guidant sur les cartes adaptées que nous avions préparé.

Les questions pleuvent et leur déplacement est épatant.

La préparation a été certes importante mais le résultat est là : 4 Km parcouru et une quinzaine de jeunes ravis ce qui nous motive toujours plus à organiser ce genre d’échanges.

Voir les commentaires

CALENDRIER

01.12: si le déconfinement le permet: rdv à Truébis à 16h!

TOUS LES DERNIERS DIMANCHES DE CHAQUE MOIS:

sortie des petits avec une cavité adaptée aux plus jeunes

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog