Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par JP Lucot (dit Pierrot)
Publié dans : #Spéléo

Participants : Yves et Pierrot

 

Par cette belle journée de printemps nous revoici donc sur le Parking de Kourou pour une sortie consacrée à la topographie de la partie post voûte mouillante de Kourou River.

Cette partie très aquatique demandera un confinement du matériel topo dans des sacoches étanches et transparentes pour une utilisation dans l’eau.

Connaissant bien le chemin, nous accédons rapidement à la voûte mouillante que nous franchissons allègrement.

La topo peut commencer et va durer 1h30 environ jusqu’au terminus dénommé « Siphon 5 »

Yves veut ensuite aller voir le Siphon.4 pour évaluer la possibilité d’une future désobstruction subaquatique de celui-ci.

Nous arrivons devant le dit siphon qui est rempli de galets anguleux et qui nous laisse dubitatifs devant l’ampleur des travaux qui seraient à y mener.

Nous repartons en explorant le moindre recoin de galerie car cette partie de la rivière est peu connue des spéléos (passages bas pratiquement en apnée).

 

Nous ressortons vers 18h

 

TPST : 6h30’

Kourou River plan-copie-1

Voir les commentaires

Publié le par Yves
Publié dans : #Spéléo

Participants : Fred (Musso) et Yves.

 

Nouvelle immersion avec masque dans la voûte siphonnante de Kourou River. Fred est passé avec des lunettes de piscine pour voir la sortie ; Sans problème. Remontée jusqu’au siphon 5 de la galerie en laminoir. A l’endroit ou nous nous sommes arrêtés avec Franck lors de la précédente explo, je m’engage avec un masque et tuba et une bonne lumière. J’ai pu constater que la galerie changeait de configuration ; elle devient profonde et large et semble partir sur la droite avec une ampleur suffisante pour un plongeur et ses bouteilles. Ensuite retour dans la galerie principale, et remontée du réseau classique jusqu’au S4. Passages bas dans les cailloux et passages dans l’eau mais toujours de la grosse galerie. J’ai mis 25mn pour faire l’aller et retour. Fred m’attendait derrière un passage humide. IL était un peu inquiet et a été heureux d’entendre appeler Nanard...

 

Voir les commentaires

Publié le par Franck
Publié dans : #Spéléo

Entrée sous terre à 14h

Nous revoici devant le siphon que Yves a plongé lors de la dernière explo. Cette fois, je plante un spit et pose une corde pour sécuriser. Je m’engage le premier. Effectivement, la boue se met rapidement en suspension et la visibilité s’en trouve très réduite.

La partie immergée est courte (environ 1m) puis je sors dans une grande vasque. Yves me rejoint et ensemble nous poursuivons l’exploration « en première » de cet affluent de la rivière souterraine de Planeselves. La progression assez aisée dans ce méandre qui atteint par endroit plusieurs mètres de haut. Il est entrecoupé de petites salles avec de jolies vasques et les parois sont bien découpées. La rivière coule tout le long et nous estimons son débit à environ 15L/secondes.

A mi-distance, une arrivée d’eau conséquente sort de la paroi. La distance que nous parcourons est difficile à estimer, mais  il nous semble avoir parcouru 150 ou 200m avant d’être à nouveau arrêté sur un siphon. Au retour, dans ce paysage magnifiquement sculpté par l’eau, nous fouillons méticuleusement tous les recoins à la recherche d’un passage pouvant nous conduire à une suite. Car, il y en a une, c’est sûr !....

Plusieurs endroits attirent notre attention, mais il se fait tard : fin de l’explo pour aujourd’hui.

Sortie 18h.

TPST : 4h

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par JP Lucot (dit Pierrot)
Publié dans : #Spéléo

Participants : Yves , Pierrot et Honoré

 

Nous nous languissons d’en découdre avec le passage noyé qui nous a stoppé 4 jours plus tôt dans notre belle première.

Honoré en profite pour filmer notre progression dans Planeselve et dans la nouvelle galerie baptisée ce jour là « KOUROU RIVER ».

Arrivés au passage ouvert le 4 mars nous effectuons d’abord la topo jusqu’au terminus.

C’est au total 200m de topo qui seront effectués.

Ceci étant fait, Honoré plonge sa caméra dans le passage noyé et les images obtenues laissent penser que ce n’est peut être qu’un petit siphon mais sans aucune certitude.

Yves met le masque et le tuba pour y regarder de plus près.

Il plonge et disparaît de notre vue.

Une grosse angoisse nous envahit car le deal était d’observer et non de plonger.

Dans ce genre de situation le temps paraît vraiment très long car en plus l’eau devient très trouble et un éventuel retour d’une apnée un peu longue peut devenir dangereuse sans fil d’Ariane.

Comme deux idiots Honoré et moi sommes désemparés et ne savons trop que faire car Yves ne revient toujours pas.

Au bout de 5 minutes qui nous en ont paru le triple, notre jolie sirène aux cheveux longs réapparaît le sourire aux lèvres.

La joie de le revoir vivant efface l’envie de l’injurier de tous les noms d’oiseaux.

Enfin bref, c’est bel et bien une voûte mouillante de 1 mètre de long qui ne fera donc pas obstacle à nos futures sorties pour ceux qui voudront bien la franchir.

Derrière, la rivière continue, et Yves a cheminé sur une trentaine de mètres avant de revenir nous rassurer (et croyez-moi il était grand temps).

Il faut donc revenir continuer la première mais avec un bout de corde pour pouvoir se tirer sous l’eau (c’est plus prudent) car le passage touille beaucoup.

Avant de ressortir nous visitons et filmons toute la rivière jusqu’au départ du S.4 et la partie aquatique du réseau de La Ruine.

 

Kourou River continue et nous mène tout droit vers le vallon qui monte à La Verrerie.

 

Sortie vers 17h

 

TPST : 6h

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par JP Lucot (dit Pierrot)
Publié dans : #Spéléo

Participants : Yves et Pierrot

 

Suite à la découverte de Franck et Yves d’une nouvelle galerie dans Planeselve (50m environ) l’objectif est double.

Topographier la première et essayer de franchir l’obstacle (coulée stalagmitique) qui barre le passage et donc la suite (si suite il y a).

Arrivés devant la dite coulée je commence à préparer le matériel topo pendant que Yves commence à taper comme un sauvage (à m’en faire presque éclater les tympans) sur cette pauvre coulée qui n’avait rien demandé à personne.

Le temps de marquer la date sur le carnet topo (chose à ne jamais oublier en topographie) la dite coulée avait rendu l’âme.

Priorité à la découverte, je pose mon crayon gris HB fraîchement taillé du matin pour m’engager sur l’invitation de Yves vers l’inconnu.

Je progresse dans une jolie galerie de taille raisonnable vers un bruit de plus en plus proche de cascade.

Je décide donc d’essayer d’arriver à cette cascade (si dame nature le veut bien) et de retourner chercher Yves pour continuer la première ensemble.

Au bout d’une soixantaine de mètres c’est le Jackpot, j’arrive sur une petite rivière devant la dite cascade. (15 à 20l/s)

Ce nouvel actif se perd en aval dans des petites fissures mais continue en amont sur une belle galerie. (En aval l’eau sort théoriquement dans la rivière de Planeselve qui n’est pas très loin).

Je progresse donc dans cet amont sur une centaine de mètres. Arrêt sur passage noyé.

Je retourne porter la bonne nouvelle à Yves mais il est déjà en train de me rejoindre.

Il faut se rendre à l’évidence, il va peut être falloir des bouteilles (de plongée bien sûr).

Nous repartons partagés par la joie de cette belle première et la déception d’être arrêtés en si bon chemin.

Nous effectuons la topo de la première partie de ce nouveau réseau et ressortons plein de joie comme seule la spéléo peut en procurer dans ces moments là.

Il faut vite revenir finir la topo et évaluer ce passage noyé avec un masque et un tuba.

 

Sortie vers 17h

 

TPST : 5h

Plane A3 Complet

Kourou River plan

Voir les commentaires

CALENDRIER

23.08: Maglia (complet

24.08: vallon de basséra?

25.08: vallon de carleva?

17-18.10: week-end plateau de Siou blanc

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog