Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Jean-Claude
Publié dans : #Spéléo

GROTTE AUX ARAGONITES

 

Samedi 25 mai

 

 

 

---------------------------------

Participants :

 

Laurent, Jean-Claude, Patricia, Carine, Léa et Frédéric

---------------------------------

 

 

 

 

TSS Varois

 

 Les petits nouveaux sont toujours demandeur de nouvelles sorties. Pour occuper cet après-midi, nous choisissons une magnifique petite cavité située à proximité de Toulon. En plus, je suis le seul à la connaître. C'est parfait, ça sera une découverte pour tous les autres.

 

 TSS 01

15H45

Nous nous préparons sur le petit parking juste à coté de l'entrée

 TSS 03

L'entrée est plutôt intime (enfin, par pour Léa)

 

TSS 04Petit passage à 4 pattes avant le passage le plus délicat : un passage bas avec une belle flaque d'eau en plein milieu. Il faut vraiment rentrer le ventre et être croisé avec un chat pour ne pas se mouiller !!!  

 

TSS 05 Sortie de l'étroiture humide...

TSS 09 

 

Suite à cet étroiture, quelques petits ressauts amènent à un grand plan incliné chaotique.

 

C'est en bas que ça commence à devenir intéressant.

 

TSS 12 Tout d'abord, une belle salle à -25m, où les parois commencent à être recouvertes de calcite blanche et de quelques bouquets d'aragonites. TSS 14

 TSS 15

  TSS 20

 

Mais le plus intéressant est à venir. Il faut d'abord se contorsionner. Et oui, les belles choses, ça se mérite... TSS 26

 

 Et là, le festival commenceTSS 19

  TSS 23

  TSS 28

Coucou Léa ...

 

TSS 31 TSS 32
TSS 36  Aller, encore quelques contorsions car on n'est pas encore arrivés dans la partie la plus belle. 

  TSS 37

 

Nous voici enfin arrivés dans cette magnifique salle : on en prend plein les yeux.

TSS 45 

 TSS 51

Des aragonites partout. On ne sait plus où regarder. TSS 55

 Quel spectacle.

On en profite pour s'asseoir et faire une pause.

Carine demande même à faire le noir et une minute de silence dans ce lieu magique. Mais c'est sans compter sur Léa qui troublera quelque peu la quiétude des lieux...

   

 TSS 59

 Petite galerie sans issue

 TSS 62

 La remontée se fait au mileu de blocs éfondrés comme celui de gauche qui doit faire 5 ou 6m de long sur 1m de large

 TSS 65

 Laminoir permettant de revenir sur la galerie principale

 

On est maintenant dans le grand plan incliné que l'on a emprunté à l'aller. J'en profite pour tester le sens de l'orientation de Carine et Fréd. Enfin, plutôt leur sens de l'observation. Ils pensent reconnaître cette grande descente glissante, mais un gros bloc très caractéristique en plein milieu ne leur dit strictement rien. Du coup, ils doutent ... Pourtant, on est bien passé par là !!!

 

 TSS 71

 Ramping vers la sortie

 

 

TSS 73 TSS 75
TSS 77 TSS 81
TSS 84 TSS 87

17H40

L'accouchement final...

 

 

 TPST : 1H50

 

Voir les commentaires

Publié le par Jean-Claude
Publié dans : #Spéléo
       
    RASSEMBLEMENT CAF 2013
VERCORS (AUTRANS)
 
8-12 mai
 
 
 
--------------------------------
Participants :
 
 
GAS : Franck, Laure, Clémence, Alice, Laurent, Myriam, Manon, Julie, Zette, Carine, Frédéric, Jean-Claude et Patricia
 
 
 
ACV : Jean-Claude, Patricia et Sébastien
 
--------------------------------
 
 
 
Mercredi
 
     
 
 
 La première partie du groupe arrive à midi. Nous vidons rapidement les voitures dans les mobil homes. 
Camp 27
 
Toutes les montagnes alentours sont blanches. Quelques plaques de neige sont même présente près du camping, dans les zones ombragées. Et bien, heureusement qu'on a loué des mobil homes !!! 
 
 
 
Ensuite, direction Autrans pour déjeuner. Tous les restaurants sont bondés !!! Plus de pain non plus dans les boulangeries !!! Les commerçants n'étaient pas au courant du rassemblement spéléo !!!
 
Enfin, nous arrivons quand même à trouver de la place. 
 
 
 
    Après le repas, nous allons faire un petit tour au rassemblement pour nous inscrire et faire quelques achats à Croque Montagne.
 
     Pour occuper l'après-midi, Lolo propose de faire une petite cavité. Je suggère Orthovox/TQS. Ça prend 1H et c'est juste à coté du camping. OK, on s'inscrit.
 
De retour au camping, Franck, Laure et les enfants sont arrivés.
  
 
Orthovox-Trou qui Souffle 
      
Orthovox-TQS
 
 
En surface, l'entrée de l'Orthovox est très proche de celle du TQS (d'un  coté et de l'autre d'un virage en épingle eà cheveux). Par contre, la traversée sous terre est bien plus longue 
 
 
Camp 51 Orthovox-TQS 01
Orthovox-TQS 02 Orthovox-TQS 09
    17H30, départ du groupe. Laure, Carine et Zette ne sont pas motivées pour aller sous terre dès le 1er jour !!!
 
L'entrée est une petite galerie pentue et remplie de boue qui passe sous la route. On se met minable d'entrée !!!
D'ailleurs, je n'ai même pas osé sortir l'appareil photo !!!
 
 
Orthovox-TQS 16 Orthovox-TQS 18
 
    Premier méandre après le bain de boue.
Léa est parfaitement à l'aise. Pour Fred, ça frotte un peu.
 
 
 En fin de méandre, je suis la main courante descendante et arrive à la tête du 1er puits que je reconnais. Mais, mauvaise surprise : Il y a la chaine, l'anneau mais pas de corde !!!
 
Lolo voit une main courante montante. Pourquoi pas, allons voire par là, ça doit être un parcours différent de celui que je connais.
 Nous arrivons rapidement au dessus d'un puits qu'il faut traverser en tyrolienne et c'est équipé. Ok, ça doit être par là.
 
 Orthovox-TQS 30
 Passage de la tyrolienne.
 
 
 
 
La ballade se poursuit dans un petit méandre. Au bout, 2ème surprise : même problème qu'au 1er puits : pas de corde !!!
Heureusement, Lolo a apporté une corde de 30m. J'équipe et part en éclaireur. 2 méandres suivent. Au bout de chacun, même problème, toujours pas de corde et en plus je ne reconnais rien.
 
Je reviens en sueur annoncer la nouvelle, alors que les autres se gèlent.
 
    On décide donc de faire demi tour et d'équiper le 1er puits pour suivre le chemin que je connais.
 Orthovox-TQS 32
     Léa dans le 1er puits. Toujours aussi à l'aise.  
 
 
Franck n'a pas vraiment confiance. Il part devant en courant pour vérifier que la sortir est bien par là.
 
Orthovox-TQS 36 Orthovox-TQS 49
 Le 2ème méandre. Très beau, mais plus étroit et beaucoup plus long que le premier.
 
 
 
Orthovox-TQS 53
 Le 2ème et dernier puits à descendre.
On est très proche du P30 qui permet de descendre au fond du TQS et on entend le bruit d'une cascade.
 
 
 Orthovox-TQS 54
Enfin dans la galerie principale du TQS
 Orthovox-TQS 60
Léa passe en oppo de sa propre initiative. Parfait, elle ira loin cette petite !!! 
 Orthovox-TQS 61
On approche de la sortie. La température baisse de plus en plus et un bon courant d'air frais se fait sentir. Et surprise, il y a de la glace !!!
         
 
Orthovox-TQS 65 Orthovox-TQS 72
Orthovox-TQS 75 Remontée du puits d'entrée du TQS
 
   
Finalement, la sortie qui devait durer 1H a duré 2H30 !!! Heureusement que Lolo avait une corde et que je connaissais le parcours, sinon on n'aurait jamais osé rappeler la corde.
   
TPST : 2H30
 
 
De retour au camping, Sébastien, Mireille et leurs 2 enfants se sont installés sur une place de camping juste à coté de nous avec 2 petites tentes !!! Et bien, ils sont courageux !!!
 
Nous retrouvons également René, Jean-Marc et Cath qui sont venus nous faire un petit coucou et prendre l'apéro.
 
 
 
Le temps de ranger, de prendre les douches et l'apéro, et d'installer la bâche pour se protéger de la pluie, il est 22H !!! Ça commence bien !!!
 
Heureusement, le repas était déjà préparé.
 
 
Camp 06Malgré la pluie et le froid, nous décidons de manger dehors.
  Camp 08
  Les enfants mangent tranquilement au chaud
 
Camp 11
 Pliage de la bâche sous la pluie
 
 
 
 
 
 
Jeudi
 
     
Les Saints de Glaces
 
Saints de Glace
 
 
 
2ème jour : on attaque fort pour nos 2 débutants Carine et Fréd. Mais on a eu du flair car cette cavité a été interdite les autres jours à cause de la pluie.
 SDG 002
L'entrée des Saints de Glace n'est pas plus loin du camping que l'Orthovox, mais aujourd'hui il pleut un peu. On y va donc en voiture. 
 
 SDG 004
 5 minutes d'accès seulement
 SDG 007
 Toute l'équipe devant l'entrée.
 
 
 
SDG 017 SDG 021
SDG 028 SDG 038
SDG 041 SDG 062
SDG 064 SDG 068
  SDG 074          SDG 076       
      Des centaines de mètres de méandres entrecoupés de petits puits et ressauts. 
 
SDG 089
Belle galerie en trou de serrure
 
SDG 091
 
 
 SDG 096
Descente de l'ascenseur
 
SDG 113
 Le puits d'accès (10m) à la salle Hydrokarst
Nous voici à -226m.
 
 
 
SDG 118 Repas dans la salle Hydrokarst puis un thé chaud pour se réchauffer.
SDG 119 SDG 121
 
  Pendant le repas, plusieurs groupes qui ont réalisés la traversée Trou qui souffle / Saint de Glace sont passés. On a ainsi évité une attente importante. 
 
 
 
Descente jusqu'au siphon, une quarantaine de mètres plus bas SDG 122
SDG 129 SDG 130
 
 
 
 
 
 
 
Aller, c'est parti pour la remontée. J'ai changé de position dans le groupe afin de ne pas avoir toujours les mêmes personnes sur les photos.
 
 
 
 
SDG 133
 
     
 
SDG 144 SDG 146
SDG 152 SDG 155
SDG 157   Maintenant, c'est Manon et Julie qui sont sous les feux des projecteurs (enfin, presque)       
     
     
  SDG 184SDG 164Les passages étroits sont plus difficiles à négocier à la remontée !!! 
SDG 168 SDG 177
 
 
SDG 212 SDG 215
 
Dans l'avant dernier puits, Fréd choisit la corde avec une dév. Il y laissera ses dernières forces !!! Heureusement, la sortie est toute proche.
 
 
 
    SDG 217 
     
Nous voici enfin dehors. Il ne pleut pas, mais le ciel est toujours aussi menaçant. Ça ne devrait pas tarder !!!
 
 
 
SDG 230 
  SDG 229 
 
Le temps que tout le monde sorte et il recommence à pleuvoir !!! 
  SDG 234
     
 
Belle performance pour Fréd et Carine, les petits nouveaux du club avec un beau -260m.
 
 
Carine a senti qu'elle était proche de ses limites. Elle comprend enfin qu'elle ne peut pas encore faire n'importe quelle explo (comme le Berger où elle voulait aller...).
 
TPST : 4H15
 
 
 
 
 
SDG 237
    Patricia et Carine en tenue sexy !!! 
   
 
 
 Camp 20
Ce soir, la pluie commence à se renforcer. En plus, il fait vraiment froid (de l'ordre de 5°C !!) . Tout le monde a sorti les tenues d'hiver. Patricia et Carine sont emmitouflées sous une couverture !!!
Pour ma part, je trie et retouche les nombreuses photos de la journée et initialise l'article sur le blog. Ça sera toujours ça de moins à faire à la maison. 
 
 
 
 
 
 
 
Vendredi
 
Les précipitations de la nuit ont été importantes et les températures glaciales. La nuit a été terrible pour nos valeureux campeurs : les tentes ont pris l'eau !!! Tout est mouillé. Du coup, ils craquent et louent un mobil home. Heureusement que le camping n'était pas complet !!! 
 
 
 
 
 
Grotte Roche 
 
 
Grotte Roche
 
 
 
Pour ce 3ème jour, nous choisissons une cavité plus tranquille où l'on peut emmener Léa.
 
 
Nous partons en milieu d'après-midi, direction les gorges de la Bourne. Nous trouvons une place pour se garer sur la zone de chantier. Ouf.
   
Un professionnel nous indique que le matin, la Bourne avait envahie le porche d'entrée de la cavité. Cet après-midi, le niveau avait un peu baissé, mais il reste quand même un lac de 30cm de profondeur. 
 
 
Roche 005
 Aller, on y va. Passage au sec pour ceux qui ont des bottes suffisamment hautes.
 Roche 009
 Ça y est, on est au sec.
 Roche 018
 Enfin, presque au sec, car un peu plus loin, de l'eau jaillit du plafond.
 
     
 
Roche 021 Roche 022
Roche 024 Succession de passages bas, étroits et de grandes galeries
Roche 031 Roche 033
  
 Roche 038
Maintenant, on est vraiment dans du grand volume...  
 Roche 044
...avec en prime des concrétions. Roche 048
 
 
 
Roche 051 Salle de la colonne accessible après une petite escalade équipée.
  
  
Au fond de cette salle, une échelle permet d'accéder à un boyau. Ayant vu cette échelle dans une photo d'un article de Spéléo Magazine, j'avais prévu une petite corde et 2 ceintures afin d'assurer Léa. Roche 053
 Léa au sommet de l'échelle. Comme d'habitude, sans aucun problème et avec le sourire.
 Roche 054
 Arrivés dans le boyau, Manon détache Léa
 Roche 064
 Sortie du boyau
  
  
Suite à ce boyau, il faut descendre un laminoir très pentu équipé d'une corde. Oups !!! 
Roche 065  
Lolo passe en tête. Je sécurise Léa et commence à la faire descendre. Pendant ce temps, Lolo disparaît.     Roche 066
  Il est descendu sans équipement dans une faille d'environ 8 à 10m, équipée d'une corde et de quelques barreaux métalliques. A son retour, il nous indique qu'en bas ça à l'air très sympa mais que ce n'est pas jouable sans équipement. Ah ben m... alors !!! 
 
Roche 075Dommage, il faut donc remonter. Et sans poignée ce n'est pas vraiment facile car il y a très peu de prises... 
 
 
Roche 099Le lac du porche d'entrée 
 Roche 113
 Canardage des derniers membres de l'équipe par les premiers sortis !!!
 Roche 116
 Petite photo de groupe au bord de la Bourne... Roche 120
...et remontée aux voitures 
 
 
 
 
Camp 59Les 2 premiers jours ont eu raison de notre motivation. Il pleut toujours et ça caille. Nous nous entassons à 12 dans un mobil home pour manger. C'est serré mais ça passe !!!
 
 
 
 
 
Samedi
 
 
L'équipe est motivée. Nous attaquons dès le matin.
 
Compte tenu des précipitations, les cuves de Sassenage ne sont toujours pas accessibles !!!
 
 
 
 
Les Eymards
 
Les Eymards
 
 
 
 
     Nous choisissons une petite cavitée verticale, réalisable en 2 à 3H. C'est aussi un retour aux sources pour Patricia et moi. C'est en effet ici, qu'il y a 10 ans, nous avons fait notre première sortie découverte de la spéléo verticale avec un professionnel !!!  
 
Eymards 004
Carine à l'entrée 
 Eymards 007
 Rapidement, nous arrivons sur un premier puits de 5m
 
 
 
Eymards 014Ensuite, le grand puits de 28m. 
 
Eymards 022Après quelques dizaines de mètres de progression horizontale, escalade d'une petite coulée stalagmitique. 
Eymards 024 
 
 Nous voici dans une belle salle concrétionnée, point terminal de notre progressionEymards 027
 
Eymards 210 
 
Un passage étroit au fond de la salle permet d'accéder à un puits qui ramène directement dans la galerie principale. Dommage, ce passage n'a pas été équipé !!! Il faut donc faire demi-tour mais il y a embouteillage.
 
 
 Eymards 036
 Petit détour dans une galerie auxiliaire qui descend à un siphon.
 Eymards 038
 Pour la remontée, nous avons 2 options :
- Remonter par le puits de 30m
- Contourner ce puits et remonter par une successions de petits puits et ressauts.
 
Nous commençons par choisir la 2ème option, mais nous tombons rapidement sur une équipe qui avance très très lentement car il y a une débutante en tête. Du coup, la moitié de l'équipe fait demi-tour !!!
N'ayant pas choisi cette option il y a 10 ans, je décide de continuer avec Patricia et Sébastien. Tant pis pour l'attente.
 
 
 
Eymards 040 Finalement, nous n'étons pas mécontant d'avoir persévéré car c'était bien concrétionné.
 
 Eymards 215
 La sortie
 
 
TPST : 2H30  
 
     
 
 
 
Retour au camping pour le repas.
 
 
 Pour l'après-midi, on avait pensé à la grotte de la Ture pour Léa. Mais il n'y a pas grand monde de motivé et notamment Léa !!!
 
 
 
Grotte Roche 
 
    Finalement, nous décidons de retourner à la grotte Roche car on était resté sur notre faim hier. Mais cette fois, nous prartons avec l'équipement complet. 
 
 
Roche 202Il manque Sébastien qui est parti avant nous avec ses enfants jusqu'à la salle de la colonne. On part tranquilement et il nous rejoindra un peu plus tard.
 
Roche 214 
 Roche 218
 Fréd et Jean-Claude attendent en haut du laminoir incliné. Séb nous rejoint.
 Roche 222
 Main courante où Lolo s'était arrêté la veille.
Afin de ne pas réveiller le vertige de Fréd, nous éteignons les Scurions afin qu'il ne voit pas le fond !!!
   
 
   C'est déjà magnifique, mais ce n'est rien par apport à ce qui nous attend.
      
Roche 227 Nous parcourons plusieurs centaines de mètres dans une magnifique galerie aux belles dimensions.
 Roche 228
 Excentriques
 Roche 235
 Fin de la ballade. Nous sommes à coté du siphon.
  
 
De retour à la main courante, une partie de l'équipe désescalade le puits et enchaîne par un autre puits équipé.
 
Lolo, Fréd et moi remontons le laminoir et attendons les autres.
 
 
 La partie basse offre de nouveau un magnifique spectacle 
Roche 240 
Roche 242 
 Roche 246
 
Roche 248 
 
 
 
 
 
De retour dans la galerie principale, nous arrivons au point de jonction avec Fenêtre 4. Il est déjà 20H !!! Mais certains sont titillés par l'envie de remonter par là. Ok.
Carine et moi continuons tout droit.
 
 
 
 
Roche 253 La remontée par Fenêtre 4 est très humide !!!
 Roche 256
Sortie par Fenêtre 4
 
 
 
Nous nous retrouvons à la voiture à 21H. Il faut encore se changer et rentrer au camping (20 mn de trajet).
 
   
TPST : 4H 
     
Comme la veille, nous nous entassons dans un mobil home pour manger. Il pleut encore et il fait toujours aussi froid !!!
 
La soirée se terminera très très tard par un Taboo endiablé.
 
 
 
 
Dimanche
 
 
Repos aujourd'hui.
 
 
Nous chargeons les voitures et déjeunons au camping.
 
     
 
Pont en Royan 02
 Sur le chemin du retour, petite pause dans le magnifique village de Pont en Royan.
 
 
 
 
 
 
 
  Superbe week-end dans le Vercors avec 5 jours pluie et de froid polaire, mais aussi 5 belles explo et d'extraordinaires moments de convivialité.
 
 

Voir les commentaires

Publié le par Jean-Claude
Publié dans : #Spéléo

 

Participants :

 

Encadrement : Laurent, Jean-Claude et Patricia

Stagiaires : Patricia, Zette, Carine, Léa, Julie et Manon

Spectatrice : Myriam

 

 

Le rassemblement dans le Vercors approche à grands pas. Une séance d'initiation intensive s'imposait donc pour préparer toute l'équipe.

 

A peine sortie du boulot, Carine récupère sa fille et nous rejoint à 13H30 à la boulangerie de Solliès-Toucas et direction le plateau de Siou-Blanc.

 

 

Falaises 151 

Nous commençons par un petit pique-nique.

 

 

 

 

14H30 : on commence à se préparer et direction les falaises.

 

Laurent et moi équipons 3 voies dont 1 plein gaz et une autre bourrée de fractionnements avec 1 dév. Avec ça, il y a de quoi travailler.

    

 

 

 

Falaises 015

 Manon sur la grande voie.

Aucun pb pour Manon et Julie. Elles ont l'habitude des grande verticales sans fractio.

 

 

 

  

Il faut maintenant apprendre les techniques de franchissement des fractio à la descente et à la montée

 

 

Falaises 005 Falaises 006
Julie au 1er fractio en montée Carine au fractio plein vide à la descente

       

           

 Falaises 009

 Croisement montée/descente entre Julie et Carine

 

 Falaises 017

 Passage de "dév". Pour augmenter la difficulté, elle est un peu tendu. Du coup, il faut vraiment tendre les jambes pour pouvoir l'enlever.

 

 

Falaises 024 Falaises 047

 Patricia et Zette

 

Falaises 181

Superbe point de vue de la haut. Par contre, faut pas avoir le vertige !!!

 

 Falaises 021

Léa, 7 ans, la plus jeune de l'équipe. Équipée d'un harnais enfant, elle s'apprête à faire quelques descentes sur la petite voie que lui a équipé Laurent.  

 

Falaises 028Les derniers conseils de Laurent avant de se lancer. 

Falaises 040 Pas vraiment stressé le bout de chou. Super la descente en rappel...

 

Après quelques descentes, je lui propose d'essayer de monter. Pas de problème, elle est partante. Mais avant, il faut changer d'équipement, car pas question d'installer un croll sur un harnais enfant : il serait placé trop haut.

 

Falaises 188

  J'essaye donc de l'équiper d'un matériel adulte et à ma grande surprise, aucun problème; ça lui va comme un gant... En fait, le baudrier que Laurent a apporté possède une très grande plage de réglage.

 

 

 

C'est parti. On attaque par la petite voie. Au départ, quelques petites hésitations pour comprendre que pour monter la poignée, il faut lever la jambe en même temps. Mais ça rentre très vite et elle monte tranquillement. Seul petit problème, c'est d'être contre paroi : elle a du mal à se stabiliser.

 

Après cette première montée réussie, elle me montre la grande voie (15m plein gaz) et me dit : "Je peux monter sur celle-là ?"

Oups !!! 15m d'un seul coup pour une 2ème tentative, ça ne m'inspire pas trop. J'ai déjà eu quelques soucis avec des adultes qui ont bloqué soit par le vertige, soit par épuisement. Donc, à 7 ans, je ne suis pas confiant. 

   

Mais 5 minutes plus tard, une idée lumineuse me vient à l'esprit : je monte en premier et elle me suit. Comme ça, dès que ça ne va plus, on s'arrête, je lui mets le descendeur et retour sur la terre ferme. Avec un poids plume, ça ne pose aucun problème. Laurent trouve aussi l'idée intéressante.

 

Allez, c'est parti... Léa est folle de joie !!! 

 

Falaises 060 Falaises 055

Pour la 1ère étape, je m'arrête à environ 3m du sol et Léa me rattrappe rapidement. 

 

 

Falaises 062 Falaises 065

Allez, 3m de plus. Je suis au niveau de la cime des arbre. Léa suit toujours. 

 

 

Falaises 067 Falaises 069

    Allez, maintenant on dépasse la cime des arbres. La vue est impressionnante sur les montages à plus de 100km. Alors vertige ou pas vertige la petite Léa ? Et bien que dalle !!! Elle continue à monter avec un grand sourir et se paye même le luxe de se pencher pour faire un petit coucou à sa maman émerveillée.

Et oui, là où plus d'un adulte ne ferai pas le fier, elle, elle s'éclate !!!

   

 

Falaises 074

    A force de monter palier par palier, et bien on arrive au sommet de la falaise. Qui l'eut cru ?

 

Je la longe, lui enlève ses bloqueurs et installe le descendeur.

 

Falaises 077

    Et allez, c'est parti pour 15m de descente en rappel. Que du bonheur...

 

 

 

 

 

 Maintenant, on passe aux choses sérieuses : conversion et passage de noeud

 

Falaises 082Pour rigoler, Laurent demande à Patricia d'utiliser l'ancienne méthode. Et ce qui avait de forte chance d'arriver, arrive. Patricia reste pendue sur sa grande longe.

 

      

Falaises 083

Donc, pour les autres, on utilisera la nouvelle méthode Là, aucun souci. 

 

Falaises 088 Falaises 090
Falaises 093 Falaises 095

 

 

 

 Falaises 101

 Mais que regarde Manon avec inquiétude ? Et bien, c'est sa poignée qui faut qu'elle récupère et qui se trouve bien haute !!!

 

 

 

 Falaises 102

Zette au passage de noeud

 

 

 Falaises 197

 Allez, encore plus fort : Léa vient me décrocher. Va-t-elle y arriver ? Les paris sont ouverts. Alors ???

 

 

Alors ???

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non, je rigole, c'était une blague !!!

 

 

 

18H15 : Alors que Laurent commence à déséquiper, Léa veut refaire une montée. Et bien, elle en veut !!!

 

On réutilise la même méthode, mais là, je fait mon premier palier à mi-hauteur. Et cette fois, Léa a parfaitement assimilé le mouvement. Elle monte énergiquement et sans pause. Je suis secoué comme un prunier et en moins de deux, elle me rejoint. Allez, 2ème palier au sommet. Et bien, 15m d'une seule traite à une vitesse très honorable, c'est vraiment super pour une petite fille de 7ans !!! Un grand bravo à Léa.

 

 

Retour aux voitures vers 19H. Petite pause café/gâteau avant de redescendre.

 

 

Excellente après-midi. Maintenant, tout le monde est au point pour le Vercors. 

 

 

 

Voir les commentaires

CALENDRIER

01.12: si le déconfinement le permet: rdv à Truébis à 16h!

TOUS LES DERNIERS DIMANCHES DE CHAQUE MOIS:

sortie des petits avec une cavité adaptée aux plus jeunes

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog