Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83
Publié dans : #gasclub83
Les Aiguilles
17 et 18 juin 2006


Lieu : Dévoluy, col du Festre

Participants GAS : Laure, Topol, Franck, Laurent

Participants divers clubs : Sanary : Alan. La Valette : Didou. CAF : Cathy, Jean Marc
Gap : Jacques Maurel, Bernard, François et plein de filles.

Compte rendu : Départ de Toulon à 18h (belle performance) avec le T4 et le trafic de Jean-Marc. Après un détour imprévu par Gap, pour des clops et du pain, et quelques erreurs d’aiguillage, on arrive à la nuit tombée au col, juste le temps de trouver un emplacement. On monte les tentes au crépuscule. Nickel. Petit feu de bois, mais en l’absence de grille, les grillades restent dans le frigo. Petite soirée tranquille sous la bâche.
Réveil à 7h, petit déjeuné copieux. A 8h les Gapençais débarquent. James nous rassure sur la météo menaçante : « Il n’y a pas de gros collecteurs mais plein de failles. Donc même si il pleut fort, ça ne craint pas ». Mais Franck n’est pas bien rassuré et se plaint du ventre. Il nous accompagnera donc à l’entrée du trou mais ne descendra pas. On attaque la marche d’approche. Après 10m il se met à pleuvoir ! Demi tour pour s’abriter sous la bâche et laisser passer l’orage. On repart mais cette fois c’est après 10mn de marche qu’il repleut. Opération poncho. Didou est habillé en astronaute. Après 2h de marche on retrouve à l’entrée du trou Alan, Franck et Didou qui on tenté un chemin osé mais visiblement plus court.
On organise les équipes. Le trou est équipé jusqu’au Camp (à -500). 1er équipe (James, Bernard et François) équipent jusqu’au fond (-700). 2ème équipe (Alan, Topol et moi) descendent au fond et déséquipent ce qu’ils peuvent. 3ème équipe (Cathy, Laure, Didou et Jean-Marc) descendent jusqu’au Camp ou plus ? 4ème équipe (les fifilles) descendent jusqu’à la salle à manger (-200). 5ème équipe (Franck) descend jusqu’…….au T4.
L’équipe 2 part 1/4h derrière la 1 qu’elle rejoint un peu après la salle à manger. Après 3h de descente on est au camp. Il y a peu de puits et de longues galeries et méandres descendants dans des roches changeantes mais toujours instables. A partir de la salle à manger, on suit une petite rivière qui ne rend pas les puits arrosés mais qui met un plus à la progression. Beaucoup de désescalade de 3-4m où il faut être très vigilant en raison des roches friables et autres rognons de silex qui ne tiennent pas. Il y a de beaux volumes comme le château de cartes et des passages plus étroits comme le boyau de 30m où souffle un puissant vent glacial. Une fois au camp l’équipe 2 se pose 1h sous les couvertures de survie pour se restaurer et laisser la 1 équiper le fond. Alan, lui, s’abrite sous une couverture en dentelles et en lambeaux (problème au dépliage de sa couverture trouvée par terre 2 ans plus tôt !). On réattaque la progression mais après 10mn et 2 petits puits on croise l’équipe 1 qui remonte. Explication : malgré un faible débit d’eau, le puits qui suit est bien trop arrosé pour poursuivre. On est tous en non étanche et c’est la douche assurée malgré les tentatives d’équipement hors crue. De plus depuis le camp, il n’y plus de spit. C’est tout sur AN avec des roches toujours aussi friables. Alors demi-tour c’est vraiment trop chaud !
De retour au camp l’équipe 3 est arrivée. Après une re-pause bouf on remonte dans l’ordre 3, 2, 1. Avec un bon kit au cul la remontée est déjà moins tranquille, d’autant que j’ai oublié mon pantin et que ma pédale explose en plein puits. Alan, mon bienfaiteur, me dépanne avec sa cordelette Dynéma de secours. Pour cette raison, je ne m’étendrais pas trop sur le fait que ce salaud a pris le kit le plus léger pour la remontée alors qu’il est le plus jeune et le plus vaillant. D’ailleurs à 100m de la sortie, Laure s’en aperçoit et fait échange. On sort au crépuscule profitant des dernières lueurs pour se déséquiper et ranger les sacs. Et re 2h de marche pour rejoindre le campement mais cette fois à la frontale. La descente m’achève. Topol me prend le kit à mi parcours. On se perd en fin de parcours et c’est à travers les hautes herbes que l’on rejoint le campement un gros feu de bois nous attend. On se scotch dans les sièges. Franck nous apprend qu’il a plu tout l’après midi. James est content car bien qu’on n’ait pas touché le fond, la cavité a été déséquipée comme il l’espérait (du fond à la salle à manger). On est tous un peu fracassé et la soirée ne dure pas.
Le lendemain, petite balade à la résurgence et aux falaises des Gillardes et pique nique au petit bois avant de reprendre la route vers 16h.

TPST : 10h

Laurent

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83
Publié dans : #gasclub83
Encore Une Reunion Du GAS Bien Sympatique
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83
Publié dans : #gasclub83

la réunion aura lieu exceptionnellement chez steven à la plage du pin de galle au pradet vers 20 h 30, prévoir les frontales. repas prévu sur la plage pour plus d'info contacter steven 06.19.53.85.47 

Voir les commentaires

CALENDRIER

23.08: Maglia (complet

24.08: vallon de basséra?

25.08: vallon de carleva?

17-18.10: week-end plateau de Siou blanc

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog