Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Laure

26.07.2020: canyon de Baoussos (commune de Céret, 66)

Participants: Laure, Franck, Clémence et Alice

Nous avons une dizaine de minutes de route pour arriver au parking du départ. 20 minutes de marche d’approche le long d’un petit canal. Et on va enfin pourvoir plonger dans les vasques limpides du canyon, car il fait beaucoup trop chaud dehors !!! Ceci, c’était sans compter sur notre clémencinette sans tête et surtout sans casque qui oblige Franck à faire un petit aller-retour supplémentaire.

Rentrée dans le canyon à 16h... on enchaîne les petits ressauts et toboggans jusqu’aux trois belles cascades terminales, le clou du canyon. Heureusement que nous avions comparé les infos de notre topo avec le site descente de canyon.com, sinon nous y serions toujours ! 5 m de différence sur la première cascade font qu’une C40 est bien plus utile qu’une 30m initialement prévue.

Bref, une très jolie ouverture dans la vallée, un public se baignant dans la dernière vasque...les filles friment un peu. Bon, d’accord, moi aussi. On descend donc avec classe, sous les flashs crépitant.

Et ça, c’était avant de dégouliner à nouveau dans la chaleur écrasante et la remontée éreintante.

pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020

28.07.2020: gourg des anelles

Aujourd'hui on se bouge les fesses pour ne pas rentrer trop tard dans le canyon. On est très organisés et c'est donc, confiants, à 13h que nous pointons notre nez sur le parking de départ...au milieu de toutes les autres voitures de gens qui viennent aussi faire le canyon. LEs groupes de pros s'enchaînenet sans interruption. On se faufile entre deux et...on fait la queue à la première cascade. Un magnifique 25m en S. Les arrivées se font souvent dans de grandes vasques profondes. Je galère pour rester au bas de la cascade pour rassurer les filles. CErtains endroits se réescalade pour sauter, un peu ou beaucoup. L'enchaînement des éléments est splendides. Beaucoup d'(intérêt pour ce canyon très complet et au final, nous n'avons pas beaucoup croiser les autres personnes.

Ah si, un petit point négatif: la remontée!!! toujours dans une chaleur écrasante, des sacs lourds et des pas d'escalade. Alice nous délaisse, crapahutant devant comme si elle n'était pas fatiguée! on la chargera d'avantage la prochaine fois!!!

pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020

rando: boucles des 12 lacs du Carlit

On file dans la fraicheur des montagnes un peu plus en hauteur de Font Romeu.

On prend la navette qui nous mène à bon port avec un chauffeur farceur. Et c'est parti pour la dizaine de kilomètres à pied, ça use, ça use.. Des gens partout ont eu la même idée que nous. Hormis ça, c'est sublime. Les lacs sont tous superbes, différents les uns des autres et la montagne s'y reflète. L'un est encombré d'algues et de poisson, sur cet autre une eau limpide appelle à la baignade. Qu'est ce que ça doit être bon de bivouaquer et d'être seuls dans ces jolies montagnes. Nous passons proche du Carlit (2921m), plus haut sommet du coin, mais ne nous y aventurons pas.

Le retour se fera tranquillement jusqu’au bar salvateur: un orage de grêle s'anime dès que nous avons commandé bières et sirops. Hi hi hi! on est à l'abri. Dès que ça se calme, nous reprenons la navette qui nous redescend du lac des Bouillousses. Ça ne se calme pas longtemps et c'est en courant que nous retournons jusqu'au camping et à notre tente... qui prend l'eau apparemment. et merdum!!!

pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020
pyrénées 2020

Commenter cet article

CALENDRIER

23.08: Maglia (complet

24.08: vallon de basséra?

25.08: vallon de carleva?

17-18.10: week-end plateau de Siou blanc

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Hébergé par Overblog