Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83

participants: edouard

et gournier jusqu'à la salle chevalier

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

Encadrement pour l'Atlas Communal de la Biodiversité.

Article à venir

1 participant

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

7 participants

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

1 participant

Voir les commentaires

Publié le par Fabien

Participants : Laure, Audrey, Estelle, Mélina, Franck, Noa, Arnaud, Jérôme & Fabien

 

Aujourd'hui j'ai une motivation toute particulière à aller me frotter à ce trou si connu, dans mon terrain de jeu des monts toulonnais...Depuis des années je vois son entrée de loin chaque jour de la route du Faron, c'est un point incontournable des randonnées dans le Mont Combe et aujourd'hui tadaaaaam ! On va encore se vautrer dans je ne sais quoi ^^ On se retrouve à 10h, pas très nombreux. L'idée du jour -pas du tout anticipée sinon c'est pas drôle- c'est que les « néophytes dégrossis » se lancent dans l'équipement de puit. On vérifie la date : nous sommes bien le 18 septembre et non le 1er avril hahaha ! Audrey, Jérôme et moi même sommes ravis et ultra motivés comme jamais ! (en vrai : j'espère que l'aven a un ascenseur qu'on me chargera d'appeler pour faire passer les autres ça devrait être dans mes cordes). On équipe les kits et go go go ! Une team loirs ira équiper le puit du même nom (Franck, Audrey, Jérôme). En parallèle nous irons équiper l'autre entrée de la vieille Valette en duo, Laure et moi. Il paraît que c'est plus pratique pour les grands de ce côté là, je m'attends à quelque chose de croustillant vu le sourire de Laure...

 

La marche d'approche sur l'adret du Mont Combe est le genre de truc qui peut te faire regretter d'être né humain et non chèvre ou oiseau : c'est relativement court mais assez âpre, voire hostile. Je connais ce secteur par cœur en randonnée donc pas de surprise.

On se sépare à l'entrée de la vieille Valette, c'est là que je commence à rire jaune ^^ Je me fie au driving parfait de Laure pour la « lecture » de la falaise, le repérage des broches, l'art du nœud de chaise double et c'est parti. Je dois bien mettre une demi heure pour équiper le R4 -faut bien débuter- mais ça passe. Un groupe vient se greffer à nous (Arnaud, Estelle et ses petits bouts trop mignons) et attendra que tout soit équipé pour faire la traversée avec nous (veinards).

Arrive l'équipement du 1er vrai puit. Effectivement c'est assez aérien et en effet avoir de longs bras est un plus, clairement. C'est pas franchement confortable pour aller attraper ces fichues broches avec ce trou béant en dessous et si peu de bonnes prises, mais je me surprends à rester plutôt calme et surtout ultra concentré sur les consignes et conseils clairs de Laure.

 

La suite est plus classique, et plus facile à équiper également. On descend, on se fait accueillir par une nuée de chauves souris, on se faufile dans des trous boueux...

Une mention spéciale au pas de vis, ou tire bouchon pour les intimes : on m'en a parlé plusieurs fois avant en faisant le pari : passera ou passera pas ? ^^ Eh bien...ça passera. Pas évident de « voir avec ses pieds », mais ça passera. J'ai quand même de l'empathie pour la team Loirs qui l'engagera en montant...

On s'active pour rejoindre la team Loirs dans la salle du lac pour manger ensemble. L'arrivée dans cette salle est magnifique. Après un bon petit repas convivial tout le monde est réuni pour aller l'explorer et...elle vaut le détour, c'est sûr. L'escalade de la cascade pétrifiée est un vrai bonheur et pour une fois aucune cabriole à effectuer pour équiper.

Il est l'heure de poursuivre la traversée, et de se séparer de nouveau. Nous récupérons Audrey ainsi qu'Estelle, Arnaud, Noah et Mélina direction le puits des loirs pour la sortie. J'alterne avec Audrey pour le déséquipement hop hop hop on avance à notre rythme, on se frotte à une belle remontée de puit que j'ai surnommé « fatal fractio ». Il est pas simple à passer celui là, Audrey s'en souviendra...Je me lance et...comment dire...j'honore ma réputation du blocage improbable, ignoré des manuels et bêtisiers spéléos. Le fractio est techniquement passé mais...je reste bloqué avec le descendeur qui s'est incrusté dans le croll, et le pied droit collé à la fesse avec un pantin impossible à enlever. Et y a une grosse mouche qui me harcèle. Un mélange de flamand rose et de Mr Bean → au bout d'une demi heure Laure a pitié de moi et vient me dépatouiller en à peu près 5 secondes : il paraît qu'il y avait un loir pas loin qui profitait du spectacle et que ça valait le coup ^^

Je garde la dignité et l'énergie qu'il me reste pour déséquiper pas à pas la C60 qui mène à l'entrée des loirs. Je passe sur les nœuds dans lesquels je m’emmêle à la sortie et....mission accomplie !

On repart vers les voitures avec un refrain à la mode : « je sens plus mes jambes » et son tube challengeur « quelqu'un a de l'eau ? »

Toutes les sorties en club sont un vrai régal, c'est un fait. Mais celle ci a une saveur particulière, la saveur d'un palier qu'on franchit l'air de rien (et beaucoup de sueur aussi question saveur). Une bien belle journée qui en appelle d'autres !

Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle
Traversée de la Ripelle

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

2 participants

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

8 participants

challandre
challandre
challandre
challandre
challandre
challandre
challandre

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

3 participants

la peïra
la peïra
la peïra
la peïra
la peïra
la peïra

Voir les commentaires

Publié le par christophe

Castelette - mercredi 8 septembre

Ce matin rdv à 08h30 à l'hôtellerie pour une nouvelle visite de Castelette. Cette fois pas de lest à transporter, nous y allons à 4 en touristes avec un néophyte parmi nous. Le passage de la voûte mouillante se fait sans réfléchir et le chaos est passé sans encombre. Notre nouveau est à point pour une visite totale, le veinard ! Direction le fond. Les passages secs succèdent aux passages aquatiques et vice-versa. Rien n'a bougé depuis la semaine dernière, les siphons sont toujours là, nous passons par la salle du métro puis par la grande salle avant de replonger dans le chaos et la voûte mouillante pour un dernier rafraichissement. Pour finir nous poursuivons jusqu'à l'aval et finissons par remonter, toute bonne chose ayant une fin !

 

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

pour la première équipe, voici le lien de ce bel article déjà fait

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog