Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83

Participants:

Guillaume et enfants

Estelle et enfants

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

Participants:

Laure, Olivier et Katia

Voir les commentaires

Publié le par christophe
Aven de la boue - Mercredi 14 avril
 
Après le mont Caume, c'est à Tourris que nous décidons d'aller. Le choix de cavités ne fait pas trop rêver mais nous jetons notre dévolu sur l’aven du bison puis celui de la boue. Le bison est facile à trouver, un gros trou sous la ligne HT ça ne se loupe pas ! Une première tentative il y a quelques mois s'était soldée par un échec mis sur le compte d'un manque de motivation. La faute à une étroiture qui porte bien son nom qui avait fait que la sortie s'était terminée à peine commencée ! Ce coup-ci, l'équipe est motivée et le challenge est de passer... Hélas, bien que sveltes et motivés, il n'y a pas eu de miracle, et nous nous sommes dit que finalement nous étions trop fessus... à moins que cette belle petite topo ne soit un "fake"... Renseignement pris, ni l'un ni l'autre, il semblerait que; malgré les apparences, les blocs de l'entrée aient bougé. Toujours est-il que le premier aven a été réglé en moins de temps qu'il n'en faut pour taper ces quelques lignes ! :)
Direction l'aven de la boue. Là pas de surprise, on sait où on va et à quoi s'attendre. Le puits d'accès à la galerie est clair, beau et agréable. Au fond c'est plus sombre. Malgré la pluie du we passé, il n'y a pas plus de boue qu'ailleurs et les quelques passages bas et étroits ne sont pas spécialement salissants. La galerie est agréable à visiter. La voûte mouillante ne fait pas trop envie, l'eau à l'air croupie avec un dépôt noir et orange au fond. Ce n'est pas pour cette fois que nous nous mouillerons... De plus nous ressentons un peu d’essoufflement que nous mettons sur le compte du CO2 dont le secteur a la réputation d'être bien pourvu. Nous décidons donc de faire demi-tour pour retrouver une atmosphère plus agréable à respirer. La galerie ne fait pas des km, la surface n'est pas très loin, et à 11h30 nous sommes dehors. Petite journée !!
Christophe

Voir les commentaires

Publié le par christophe

 

Le seul avantage du confinement est qu’il pousse à aller dans des cavités auxquelles on ne penserait pas nécessairement si nous avions la liberté de se déplacer où l’on veut.

Le mont Caume colle bien aux critères de distance et le Trou des fées est donc le but du jour. Nous sommes 2, il faut un petit ¼ d’heure de marche pour arriver au bord de la cavité. Une main courante, une tête de puits et un fractio suffisent pour visiter ce beau puits sec et assez large. Le fond forme une salle constituée d’un gros cône d’éboulis avec d’un côtés rien, de l’autre un passage bas permettant de visiter plusieurs petits bouts de galerie (à équiper) pas très larges mais relativement jolis. La visite est relativement vite faite, il n'y a plus qu'à remonter !

Pour résumer : pas loin, pas dur, pas long, agréable !

Christophe

 

 

À +!

Christophe

Voir les commentaires

Publié le par Laurent

"Il y a tous les trous de Siou Blanc...et il y a le cercueil"

Lolo

cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil
cercueil

Voir les commentaires

Publié le par Audrey

regaïe de Néoules, TPS 6H le 28 mars 2021: participants Fabien, Didier, Garance et Audrey. Garance souhaitait nous montrer comment elle avait réussi à vaincre sa peur grâce à Gilles au Regaïe, nous décidons dimanche matin de nous y rendre. On compte sur garance pour nous guider y étant allée avec l’EDS 2 mois à peine avant…. malheureusement elle ne reconnait pas beaucoup les lieux. nous arrivons à la salle des bougies, et décidons de s’y arrêter pour déjeuner, l’appel de la faim devenant retentissant pour  Garance. Jolie salle concrétionnée. Nous reprenons le chemin vers la salle du chaos, puis traversons les gours, et la salle du sable… Garance ne reconnait toujours pas les lieux à l’exception du château de sable fait 2 mois plus tôt… nous allons jusqu’au fil d’ariane et faisons demi-tour…sans trouver la salle des carottes. Pas de chutes dans les lacs, nous en sortons à peine mouillés!  De retour à la salle des bougies, et ayant encore du temps, nous faisons demi-tour pour retourner salle du chaos, et cherchons la salle .. sans succès. Garance n’arrive pas à s’orienter dans la salle pour trouver l'accès. Didier grimpe à un endroit où il trouve de belles concrétions mais nous dit que ce n’est pas là car trop dangereux. Nous retournons donc vers la salle des bougies, car la scurion d’Audrey après 5h en pleine lumière commence à donner des signes de faiblesse. (très utile pour profiter de la salle du sable et des bougies cela dit!), tout comme la lampe de Fabien. ON continue nos photos sur le retour, et sortons de là contents de notre sortie avec l’envie d’y retourner pour trouver la salle mystère des carottes qui visiblement ce jour nous aura posé un lapin :).

Voir les commentaires

Publié le par Carine
Publié dans : #Spéléo

Participants: Estelle, Laure, Pat, RV, Carine

Le 27/03/2021

 

Le cercueil se résume en trois lignes:

- Quand tu vas descendre, ça va aller..

- Quand tu vas remonter, tu vas en chier !!!

-Quand tu seras dans la galerie, tu vas te régaler!!!!!!!!!

Il y a eu des suées, il y a eu des gros mots, il y a eu des bloqués.. mais il y a eu des rires et surtout des émotions. Une super journée encore une fois dans une des plus belles Galeries du Var !

Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil
Le Cercueil

Voir les commentaires

Publié le par gasclub83

 

 

Nous sommes 4 au rdv pour cette petite session de spéléo en semaine. Deux cavités sont au programme, aucun d’entre nous ne les connait, tout ce que nous savons,  c’est qu’il faudra marcher ! Donc 20 mn après  avoir quitté la voiture nous voilà devant la belle entrée de « Crypt ». Les 2 principaux puits sont assez larges et ornés de concrétions fossiles. La jonction entre les 2 est assez étroite mais c’est bien quand ça frotte un peu, ça ne gâche pas la visite. Au fond, du matériel de désob est là pour les volontaires, les courageux ou les rêveurs ?!?! En tout cas pas pour nous !... Le fond se divise en 2 petits puits parallèles qui peuvent être considérés comme sélectifs. Il n’y a plus qu’à remonter et à aller voir ce que Dahut nous réserve…

Là aussi  l’entrée est belle, bien large et donne sur un large palier d’où commence véritablement la cavité. C’est une longue coulée de calcite légèrement inclinée qui forme un puits assez large. Au pieds de ce puits, un plan incliné terreux amène en haut d’un dernier P6 donnant dans une petite salle. Un dernier petit éboulis et un passage bas donnent accès à une petite salle. Pour le fond, une petite désescalade est nécessaire. C’est terminé, le déséquipeur n’a plus qu’à s’activer !  Nous ne l’attendons pas très longtemps. Encore 15 mn de marche et nous sommes de retour aux voitures.

Christophe

Voir les commentaires

Publié le par Fabien

CR Palan (21,03,2021) Participants : Laure, Frédéric, Michael, Émeline, Agata, Florian, Didier & Fabien Début d'après midi...La matinée a été bien chargée en émotions et en effort pour les néophytes avec de l’entraînement en falaise. On n'a pas fait les malins, soyons clairs. Je me suis encore distingué par mon incontestable talent à m’emmêler dans des nœuds improbables suspendu dans le vide et collé à une paroi mais...un pique nique jovial efface toute trace de fatigue. Le plan A c'était la Serrure avec une descente simple mais...L'après midi est bien entamé, nous manquons de temps et le plan B sera le Palan juste à côté avec une topo de suite plus étroite:D J'ai jamais fait de vrai fractio en puits et ma seule déviation gérée était dans un arbre avec vue sur la mer ^^ Parfait le Palan en enchaîne pas mal c'est le moment de passer un petit cap technique. On me dit « c'est gérable pour toi » je ne me pose pas de question : ça va passer:D (bon en vrai je m'en pose quand même des questions) La descente...au beau milieu d'un carrefour de randonneurs qui nous regardent comme des intras-terrestres à aller s'enfouir dans des trous bizarres qui donnent pas envie...il me tarde d'y aller parce que bon ça caille en haut ^^ Quelques hésitations sur l'équipement, toujours corrigées avec bienveillance et taquinerie et zou c'est parti...On ne m'a pas menti : c'est étroit mais sympa avec plein de prises partout (trop bien je rentabilise mes gants et mes bottes !), et il y a effectivement pleins de dév et quelques fractios à gérer. Je me surprends à les gérer plutôt pas mal mais sous vérification de Fred et Laure, juste au cas où mon idée-concept de la descente sans descendeur ni longe referait surface hein ^^ Peu de proximité avec mes camarades cette fois...j'apprends à cultiver la confiance à distance...mais aussi à esquiver les chutes de cailloux et les avalanches de...feuilles mortes...Mais ça passe sur quelques dizaines de mètres, et plutôt franchement bien même. J'adore l'endroit et suis à mon aise. Un dernier choix proposé par Fred : descente d'un dernier P30 ou pas ? Clairement il ne me force pas Fred mais bon...Tous les nouveaux sont déjà en bas : s'ils ont pu y aller bah...je dois pouvoir y aller. Mmmh ça descend bien...le début est bien étroit, la remontée sera tendue :D En bas enfin ! Jolie salle, je suis bien accueilli dans cette ambiance que j'adore. Agatha a fait son baptême dans ce machin-truc du palan...respect à elle pour une première. Une vire est équipée en bas. Je la remarque et me dis qu'une prochaine fois ce sera sympa de la tenter...ha...Michael me signifie en fait que la prochaine fois c'est maintenant...Va pour la vire. Pas de regret : bien drivé au pas près, c'est une expérience ludique et c'est toujours ça de gagné pour la suite. Il a eu raison Michael ^^ Heure de la remontée. Je n'ai aucune notion de l'heure mais je sais que nous sommes pressés. Le P30 n'était même pas prévu à la base...Allez hop hop hop je me dépêche. Avec mon quasi double mètre pas d'excuse la remontée sur corde ne doit pas trop traîner en longueur...Certes mais quand ça devient étroit c'est de suite moins drôle surtout avec un pantin bipolaire...Mais Émeline guide avec sérénité au dessus, et me donne quelques astuces fort utiles quand ma tête est coincée entre la corde et la paroi ^^ Bon gré mal gré je me hisse vers la sortie et réputation oblige : je m’emmêle dans les deux derniers mètres, ce qui fait rire Laure et Didier. Au final je sors du Palan avec une vraie sensation de progrès technique. C'est pas encore l'autonomie mais un bon pas est fait et les premiers automatismes arrivent...ce n'est que mon deuxième puits...Et après tout cela je persiste et signe : la spéléo est un sport de sain dépassement individuel dans un cadre fondamentalement collectif. Inutile de dire que je me tiens prêt pour la prochaine;)

falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan
falaises et palan

Voir les commentaires

Publié le par Audrey

Participants: Garance, Audrey, Fabien et Didier

les rampins, TPS: 3H30 le 20 mars 2021: participants: Fabien, Didier, Garance et Audrey.

Le matin nous décidons de nous rejoindre pour nous rendre aux rampins et rejoindre la voute mouillante. Garance nous ouvre le chemin pour nous conduire à l’entrée de la cavité, mais cède la première place pour y rentrer (au cas où une araignée s’y trouverait…) Sans difficulté nous arrivons au point final de notre destination et faisons une pause déjeuner. Il n’y a quasi pas d’eau au niveau de la voute mouillante, mais beaucoup de boue. Didier essaie de se frayer un chemin, mais ses bottes restent coincées. Nous décidons donc de rebrousser chemin, garance n’ayant pas de bottes aux pieds. Nous prenons le temps d’observer les concrétions, et Fabien apprécie sa dernière acquisition: une paire de genouillère qui lui change la vie! (d’ailleurs merci Fabien d’être retourné à la voiture avec Garance pour aller chercher les miennes!) Nous prenons le temps de faire quelques photos, et sortons sous un beau soleil. On profite de la grille qui barre la propriété privée devant la cavité pour poser mon téléphone et nous faire un selfi, manque de chance, il dévale un peu la pente… Merci Fabien encore d’avoir réussi à le récupérer.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog