Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Yves
Publié dans : #Spéléo

Le 29 juin 2008

  

Lieu : Méounes, secteur des Rampins

 

Participants GAS : Laure, Franck, Laurent et Yves

 

Compte rendu : Avec Laure, Franck et Laurent, désob à l’entrée du Gascon pendant que Corinne et Topol sont à Fougelys. La destruction à la massette d’une stalactite peu compacte ouvre la cavité. Je pénètre sur quelques mètres pour être arrêté par une nouvelle concrétion. Elle ne résiste pas longtemps aux assauts de Laurent. Il a la surprise de trouver derrière un rataillon de corde avec un nœud de 8. Il a été déposé là au sommet d’un remplissage de terre par une crue. Il doit être rare que l’eau monte jusque là. Le cheminement qu’elle a dû suivre reste à trouver. Elle ne peu provenir que de l’intérieur des Rampins ou de Planeselve. Un entonnoir de terre marqué par un fort courant d’air prolonge la cavité. C’est Franck qui s’installe au fond pour orchestrer la danse des petits seaux. Il attaque un gros bloc à la massette qui se détache à sa grande surprise au bout de quelques coups. C’est un espace plus vaste qui s’ouvre derrière. Là le courant d’air se disperse. Il y a une longue faille en plafond, difficilement pénétrable, où l’air circule. Une autre à gauche, descendante, où il circule aussi et un espace en dessous, qu’il faut ouvrir. Cela prend peu de temps car la roche est du tuf ou de la calcite. En bas, deux possibilités : Un trou à droite peu attirant où la trace de circulation est indéniable et un autre, à gauche, où la circulation d’eau paraît très active. L’air est des deux côtés. Le trou de gauche s’enfonce dans une direction qui est celle de l’extérieur mais les traces d’activités sont convaincantes. Nous décidons de suivre l’eau et remontons quelques seaux. Il se fait tard, Franck et Laure nous quittent et nous n’allons pas tarder à abandonner le chantier nous aussi. Je descends dans le trou une dernière fois après avoir fait l’inspection de la cavité pour un dernier coup d’œil et aperçois un espace derrière le trou de droite. A aller voir la prochaine fois. S’il n’y a pas de suite, ce sera toujours de la place pour vider les seaux.

 

                                                                                                                  Yves

Commenter cet article

Christine 06/07/2008 12:57

J'ai eu l'explication de Yves quand au nom donné à ce trou ; c'est en fait l'inscription de G.A.S. suivi de l'expression-ponctuation typiquement de chez nous, de "con !" qui a donné ce nom .
On avait déjà eu le Mont Salo d'après l'exclamation de Laurent : "Mon Salaud !"
Tout cela n'est que de la spontanéïté en fait !

Christine 02/07/2008 22:21

le jeu de mot est certe facile, mais c'est parti pour les Gaspard, Gaspacho, et autres Gaspillages...
Et Christine; elle se remettait d'une journée thalasso et n'a pas entendu le réveil (ou l'appel de la première;-), quelle couleuvre, quand même !!

stl 01/07/2008 23:00

Pourquoi ce nom??? Je n'ose envisager que ce soit un jeu de mot trop facile...Alors?

Au fait, et Christine?

CALENDRIER

27.02: trou souffleur

27.02: grotte de lespine

27.02: abime des morts et grande crevasse

01.03: grotte du flanc

06.03: sortie filles, cavité à définir

06.03: aven autran

13.03: EDSC

20.03: SSF

03-04.04: week-end EDSC

24.04: EDSC

26.04 au 02.05: camp canyon en Corse

13.05: EDSC

05.06: EDSC canyon

 

TOUS LES DERNIERS DIMANCHES DE CHAQUE MOIS:

sortie des petits avec une cavité adaptée aux plus jeunes

 

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog