Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par gasclub83
Publié dans : #Spéléo

Prospection payante

18 juin 2008

 

 

 

Lieu : Secteur des Rampins (non, pas plus de détails)

 

Participant GAS : Yves

 

Compte rendu : Trois heures de terrassement pour ouvrir un peu plus la tranchée. J’expérimente un outil trouvé à Fougelys que j’ai monté sur un manche fait à partir d’un tronc de jeune chêne sectionné il y a quelques années et abandonné à la coupe des Gaulois. C’est une sorte de pioche archaïque très lourde mais efficace pour casser le tuf pourvu que l’on ait la place pour le manier, ce qui n’est pas le cas dans la tranchée. Une barre à mine aurait mieux fait l’affaire pour élargir suffisamment afin de pouvoir l’utiliser, ce que je me proposais de faire la prochaine fois. Cependant, j’ai bien aménagé la tranchée pour l’évacuation de la terre lors de mon prochain passage. Avant de repartir je monte au dessus pour rejeter un coup d’œil sur la faille qui se trouve au dessus. Il y a moins d’air mais ça descend profond et incontestablement, elle est en communication avec la résurgence que je suis en train de dégager. Inspiration subite ! Il serait pas mal que je rejette un coup d’œil au dessus pour voir s’il n’y a rien d’autre, avec un regard nouveau car j’ai déjà parcouru le secteur. Je trouve deux trois trucs, de toute apparence le secteur est bien poreux. Je vais un peu plus loin et je trouve une trace de ce qui a été de temps en temps un écoulement d’eau. J’escalade, il y a bien un trou mais pas trop convaincant, plutôt des écoulements d’eau directs lors des pluies mais minimes et en rapport avec la surface. Sur le côté il y a un secteur qui attire mon attention. J’escalade encore un peu car la pente est abrupte. Je m’aide d’un chêne vert à tronc multiple qui pousse depuis quelques centaines d’années. Derrière ça descend un peu et il y a une ouverture basse et concrétionnée. J’y mets mon nez. C’est bien frais et ça souffle. Le même air que la résurgence mais trop bas pour passer. A gauche, il y a un départ de puits. J’y jette quelques cailloux mais ils ne descendent pas bien loin. La cavité descend, bien basse vers le fond et c’est de là que l’air arrive. Je continue mon ascension pour reconnaître le secteur et voir s’il n’y a rien d’autre. Le terrain est boueux et l’escalade un peu scabreuse. Je veux savoir aussi où est la roche car le secteur est composé de terre et de tuf et c’est aussi un des buts de ma recherche. Au dessus, je trouve d’anciennes restanques dans le même terrain. Apparemment la roche est bien loin de la résurgence. Je redescends à ma trouvaille pour un second coup d’œil. Là je déguste l’air. Un morceau de feuille est pris dans une toile d’araignée et tourbillonne. Ca part bien au fond. Etroit mais pénétrable. Il n’y a qu’une ou deux concrétions à casser pour s’y engager. Je sens que là on va se régaler au moins quelques instants ! Je ne manque pas de passer un coup de fil au Franck et au Laurent. La réunion c’est demain.

 

                                                                                                                           Yves

Commenter cet article

Christine 01/07/2008 01:23

Lacher un Yves dans la guarrigue, et vous n'avez plus qu'à retenir votre souffle... Pour sentir celui des profondeurs !
T'inquiètes pas StL, y en aura encore pour juillet ; la spéléo est un gouffre sans fin (mais pas sans faim;-)

stl 25/06/2008 19:39

THE Yvesssssssssssss!!!

Voudriez pas attendre le 06 juin??????????????????????

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog