Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

GALAMAOUD ASSOCIATION SPELEO

Actualités du club spéléo de Carqueiranne

Publié le par Yves, Laure & Franck
Publié dans : #Spéléo

Déjà mouillé dans le méandre, j’achève de me tremper jusqu’aux os tout en m’enduisant copieusement de boue. A deux reprises je viens embrasser le kit que je pousse devant et complète le tableau par un masque facial. Arrivé dans la faille désobstruée Laurent s’engage d’office en me reléguant au rôle d’assistant de Mrs le chirurgien qui, opère ma foi, fort bien.

Il commence par planter deux goujons : mèche de 8, perfo, goujon, clé de 13, corde. J peux enfin voir la suite c’est la continuité de la faille, assez courte, entièrement tapisser d’argile. La main courante est bien menue. La suite est au fond, l’eau coule en cascade dans un espace large de roche claire. Des amas de ce que l’on devine être de la roche obstruent le passage. Laurent en position de chauve sourie : tête en bas, perfo en bout de bras amaré par les pieds à la boue, continue sa plastie. Bientôt Franck et Laure viennent nous relever. Cette dernière refusera de me faire la bise malgré nos retrouvailles profondes. Nous reprenons la route de la surface avec une pause repas et boisson chaude de l’autre côté du méandre. Nous entendons au loin des coups de massette et des effondrements de roches. Pour la suite voir l’article des derniers arrivés, chers amis spéléos et blogueurs.

Yves

 

Nous arrivons au contact de Laurent de Yves vers 15h30 et prenons le relais de la désobstruction. Franck termine le « trou » que Laurent a commencé, et nous réussissons à casser en trois le gros bloc qui empêche notre progression. Les rochers ne tenant que par un amoncellement de boue, nous décidons de les faire tomber au fond du puits qui nous sépare encore de la rivière. On aperçoit des rochers bien blancs au fond, ce qui contraste avec la bouillasse qui nous entoure et nous recouvre.

Le passage sécurisé, Franck descend le premier. Je le rejoins vite, surexcitée. Ca y est, nous voyons d’où vient ce bruit. On se retrouve dans la salle (de bains !). La rivière se révèle être une cascade de 2m de haut environ qui coule gros comme le bras. L’endroit est plutôt restreint, mais on peut y tenir facilement à 3 (dont 1 sous la douche !).

En se baissant au bout de cette petite salle, on peut voir une conduite forcée, bien ronde, étroite, qui part. L’eau de la cascade y est rejointe par une autre arrivée d’eau qui s’écoule lentement. Franck s’engouffre. L’eau ruisselle sous lui et finit de le tremper. La buée empêche de voir trop loin, mais le courant d’air nous permet d’avoir un aperçu de la suite dès que l’on s’avance un peu. Il rampe sur une dizaine de mètre et s’interroge sur le retour : un petit élargissement apparaît 5m plus loin. Le demi-tour n’y sera toujours pas possible. Derrière on voit que ça file, en se rétrécissant évidemment encore un peu. Le retour se fera en marche arrière ! Je m’élance à mon tour en faisant les mêmes constats. Franck m’aidera à ressortir de ce boyau en me tirant par le baudrier.

Nous décidons d’en rester là, car 380M de puits nous attendent et nos sacs sont très lourds. La première devra se poursuivre « en saison sèche » (le week end prochain !)

 

Sortie à 23h, TPST : 9h

Laure et Franck

 


La sortie du méandre


Le passage élargit!!


Arrivée dans la salle de bain



THE LOULOU RIVER


L'entrée de la conduite forcée!... 


Le début du boyau


2° arrivée d'eau, au départ de la conduite

Commenter cet article

honoré 13/05/2008 00:42

si j'ai bien compris, çà continue ??

stl 08/05/2008 11:11

Et y sont où...et y sont où les Marseillais???!!!
Oups, pardon, c'est l'euphorie!!!
GAAAAAAAAAAAAAAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

CALENDRIER

 

10 &11.07.2021: souffleur

du 26 au 31.07.2021: camp en haute savoie avec traversée de la diau et merveilleuse/vertige

16 & 17.10.2021: exercice secours au Mouret

 

 

 

 

 

historique et presentation

Au départ, 4 copains de Carqueiranne qui pratique la spéléo depuis l’âge de 15 ans.

Nous nous rapprochons vite du SCS (Spéléo Club de Sanary), club très structuré où la famille Clément nous accueille à bras ouverts. Pendant 4 ans, Hervé Tainton, président du club va nous entraîner sur de nombreux massifs calcaires dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

Petit à petit, nous faisons découvrir notre passion à d’autres amis de notre commune. En 1983, nous décidons de nous émanciper en créant un club à Carqueiranne. Etant tous motards, nous avons fait en sorte que les initiales du nom fassent GAS, le G étant tiré d’une vieille légende provençale.

 

Depuis le début, le club est affilié à la FFS (Fédération Française de Spéléologie) avec une forte implication dans la vie et les actions fédérales.

Par ailleurs, il a un agrément « Jeunesse et sports » et est membre du CDS 83 (Comité Départemental de Spéléo).

Son fonctionnement est totalement basé sur le bénévolat. Les anciens initient et forment les nouveaux qui à leur tour deviennent encadrant.

Actuellement, il est partenaire actif de l’EDSC 83 (école départementale de spéléo et de canyon) et est engagé auprès du SSF 83 (spéléo secours) pour diverses missions spécialisées.

Il dispose d’un matériel collectif conséquent qui permet de pratiquer la spéléologie sportive ou d’exploration, le canyoning, l’escalade et la randonnée engagée.

 

Deux bulletins retraçant nos aventures de 1983 à 1997 ont été édités par Alain Kilian et sont disponibles ci dessous, ainsi que tous les comptes-rendus annuels d’activités depuis 2005.

 

Comptes rendus annuels

 

Toutes les vidéos sont à retrouver sur le lien :

 

Vidéos

 

Quelques articles de presse :

 

Articles

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Présidente : Laure Mattéoli

Vice présidente : Carine Fourcade

Trésorier : Franck Prévost

Secrétaire : Laurent Kilian

Secrétaire adjointe : Zette Mattéoli

 

Adresse postale : 79 rue Jean Jaurès, 83320 Carqueiranne

Tel : 06 09 09 28 12

Mail : contact@speleogas.org

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog